Compte-rendus

APSAP vs Gaziers

P2150514Retour sur les matchs de ce weekend qui ont été le théâtre de matchs de grande intensité face aux Gaziers sous un beau soleil d’hiver (photos en ligne).

L’enjeu était double. Pour l’équipe réserve, il fallait renouer avec la victoire en championnat en 2015. En équipe première, la confrontation entre le premier et le deuxième nous donnait l’occasion de pouvoir creuser un écart avec notre poursuivant le plus proche. Retour sur chaque événement.

Equipe réserve :

Victoire 4 – 2

L’equipe : kader – miguel, gino, loic et Marc-edem – alex Gomis (cap), Philippe P. – Alex R, Julien P, Cyril – Xavier. Remplacant et coach : Jean-Phi.

Voici le compte rendu de Jean-Phi :

1er constat :
Nous sommes 12 en reserve. A mon sens, c’est la derniere fois que cela doit arriver… Avec desistement de derniere minute et largement previsible…

2eme constat :
5 gars à l’heure du rdv. Alors que nous sommes à domicile. Tout le monde aura de bonnes excuses…ou pas ! Respect du coach, de ses partenaires. La preparation est un moment important même en reserve !

Le match :

Malgre les aleas mentionnes ci-dessus, nous debutons plutot tres bien notre match en marquant des les 1eres minutes grace a un csc des gaziers. Nous tenons le ballon, des beaux mouvements en passant par les cotes, surtout le droit (miguel et Alex R) causant de nombreux soucis au cote gauche des gaziers parisiens. Ceci dit, c’est du cote gauche que nous allons doubler la mise grace à un coup franc excentre rentrant de julien polette.2-0. Au milieu, Alex G et Philippe font la loi. La defense est en place et veille aux grains. Ceci dit, les minutes passent et par moment, nous relachons notre attention, notre replacement, notre marquage, donnant des epsaces a nos adversaires. Justement, sur une des rares incursions et un centre venant de notre cote droit, Kader se loupe et rend la politesse. 2-1. Cela redonne du rytme au match, les gaziers reprennent confiance. Après 1 barre transversale chacun (gaziers suite à une tete sur corner et nous suite a un superbe enchainement de Xavier et une frappe des 20 metres), nous allons reussir à reprendre l’avantage sur un superbe mouvement. ‘Alex Ramel va decaler en retrait un ballon pour Xavier qui frappe du droit des 20 metres… Petit filet droit du but. Magnifique. 3-1.

Seconde mi temps : Philippe sort et part rejoindre la. 1. Jean-phi rentre arriere gauche, marc-edem reprend son couloir droit et Miguel monte en milieu def. Prendre le jeu plus à leur compte et se creent des situations dangereuses. Nous nous desorganisons, les replacements ne se font plus, nous bafouillons notre football, nous jouons trop bas. Les gaziers reduisent la marque sur un superbe coup franc aux 20 metres, après une premiere alerte quelques minutes plus tôt !! Nous essayons de resserrer les boulons, nous replacer et rejouer au ballon. Message recu pour Xavier qui s’en va deborder sur le cote droit et centre en retrait au point de penalty pour Alex Ramel qui marque ( tiens cela me rappelle un specifique entrainement !!). Superbe 4-2. Cela mettra un terme au regain des adversaires du jour et nous terminerons le match sur un rythme et des intensions opposes à la 1ere mi-temps.

Conclusion : Il y a 2 mi-temps dans un match. C’est un scoop, je sais ! Nous devons etre plus constants si nous voulons atteindre nos objectifs. 2 hommes dans le match : Alex Ramel et Xavier. Bravo pour votre match. Votre complementarite était tres plaisante. L’etat d’esprit également était bon. Nous ne sommes pas tombes dans le panneau de la provocation (Numero 4 adverse), avons continue à peser. Par contre, nous devons etre capables de modifier notre organisation et surtout nos appels en fonction de la reorganisation de l’adversaire (central agressif sorti, libero plus rapide a la place) : arreter la profondeur et appels lateraux. A travailler. En tout cas, c’est 4 points de pris et dedicace à notre Richard qui gagne son combat également ! Bises et à Mardi, ou jeudi ou samedi !

Le jeu et les joueurs (l’avis de Philippe) :

Nous avons assister à une première mi-temps de très belle facture de tous les acteurs. Personnellement, j’y ai pris beaucoup de plaisir. Je ressortirai quelques joueurs qui m’ont flatté la rétine :

  • Miguel, d’abord, nullement contrarié par sa présence en équipe réserve, a offert un récital sur le flan droit
  • Gino, a parfaitement guidé sa défense et montré en plus de sa solidité, quelques relances bien senties
  • Alex G., capitaine solide et précieux dans l’entre jeu, a su allier rendement défensif et offensif, le tout avec un déchet minimum
  • Alex R. : quel justesse à la fois dans les remises et les déviations. Assurément dans tous les bons coups ce samedi
  • Xavier : percutant, virevoltant avec un impact et une emprise sur le match, Xavier m’a plu

En définitive, c’est tous les joueurs qui sont à féliciter pour avoir concilier le résultat et la manière. Comme je l’ai affirmé à plusieurs reprises et ce parfois avec des positions tranchées, la porte au-dessus est ouverte, rien n’est figé. Comme on dit « y a que les cons qui ne changent pas d’avis ».

 Equipe première :

Match nul 1 – 1

Lors de la préparation du match, je souligne et met en exergue les enjeux de la partie.

En cas de victoire, nous reprenions un matelas de points intéressant par rapport à nos adversaires et démarrions une nouvelle série. La défaite dans mon discours d’avant match n’était pas envisagé donc pas évoquée.

Pour ce faire, quelques conditions étaient à mettre en oeuvre :

  • D’une part, la nécessité de mettre de l’intensité sur chaque centimètre carré du terrain afin de mettre la pression sur l’adversaire
  • D’autre part, la nécessité de proposer du jeu rapide via les côtés pour trouver des failles dans la cuirasse adverse
  • Enfin, redevenir hermétique et ne commettre aucune erreur

Compo :

Sangaré, Momo, Brahima,, Olivier, Fred, mike Thomas, Médi G., Samir, Max et ismaël.

Sur le banc : Lounès, louis et Médi N.

1ère mi-temps :

L’enjeu était important. Le niveau de crispation était palpable et s’est ressenti en première mi-temps où nous avons assisté à une grosse empoignade de la part des deux équipes. Les explications entre un leader et son dauphin démarrent très souvent de la sorte. Chacun sort ses muscles pour tester le répondant de l’adversaire. Cette étape prenant souvent le pas sur la qualité du jeu.

Dans cette phase de test, ce sont les Gaziers qui se montrent les plus entreprenants et donnent le rythme à la partie. Leurs efforts sont récompensés par un penalty donné par l’arbitre suite à une main involontaire. Il s’agit du première tournant dans le match. Soit l’adversaire prend les commandes de la partie, soit nous restons  dans le match. Grâce à un Sangaré impérial, notre cage reste inviolée. En effet, le tireur choisit le côté gauche de la cage mais notre portier se couchera bien de ce côté. Ouf.

C’est à ce moment que nous commençons à déployer quelques rares actions de jeu. De la touche, nous observons beaucoup de déchets et ne parvenons que rarement à enchaîner. Sous la dent, rien d’excitant à part une frappe cadrée suite à un contrôle aux 20 mètres adverses de Max, qui n’inquiétera pas le gardien des Gaziers. Les duels sont âpres et le jeu désormais équilibré. Quelques coup francs dans la surface adverse seront nos uniques opportunités. Sur l’un d’eux côté gauche, Médi va faire mouche. Frappé fort rentrant entre le milieu de la cage et le second poteau, le ballon touché par aucun des acteurs va mourir petit filet et nous donner l’avantage (1 – 0). Nous revenons à la mi-temps avec cet avantage en notre faveur. A la vue de la tournure du 1er acte, ce résultat est une aubaine.

Les consignes de la mi-temps ont pour but de corriger le placement de notre losange et d’offrir davantage de compacité au milieu pour pourvoir enchaîner les actions. J’insiste sur la solidité à offrir notamment dans le premier quart d’heure adverse et d’accentuer l’intensité.

2e mi-temps :

Nous démarrons ce second acte de la meilleure manière. Nous remportons davantage de duels et l’intensité mise dans les impacts nous permettent de mener les débats. Loulou rentre en jeu pour amener de la fluidité dans le jeu. Suivi rapidement de Louis et Médi qui rentrent dans un nouveau schéma tactique. Notre 4 2 3 1 en étirant notre adversaire va tout de suite porter ses fruits.
Par Samir d’abord, excellemment servi par Loulou d’une ouverture lumineuse, va se présenter seul face au portier adverse. Sa trop longue tergiversation en voulant le contourner, ne permettra pas de creuser l’écart au tableau d’affichage. Autre action : Samir encore lui qui déboule côté droit prend sa chance, angle fermé, alors qu’il y avait mieux à faire en servant les copains face au but.

Ismaël, côté droit, aura par deux fois aussi les occasions de corser l’addition. Sans succès. La première, lors d’une présentation seul au but, il ouvre son pied. Le gardien lit la trajectoire d’une frappe croisée mollement appuyée et s’empare du cuir sans sourciller.
La seconde lors d’un nouveau déboulé qui verra une frappe avec une conclusion stérile.
Malgré une belle activité et un adversaire au bord de la rupture, nous ne parvenons pas à tuer le match. En fin de partie, nous concédons une faute aux 20 mètres plein axe. C’est là que Juninho sort de sa retraite et loge le cuir dans la lucarne (1 – 1). Quelle désillusion. Face à un adversaire à notre merci en 2e mi-temps mais qui a eu le mérite de s’accrocher, nous concéderons les points du match nul.

Le jeu et les joueurs :

Avec du recul et vu la tournure du match, le résultat est une déception. Le point positif du weekend est la défaite de SCPO.
Nous aurions du nous mettre à l’abri en seconde mi-temps. Nous en avions les moyens et les opportunités.
Néanmoins, le  match aurait également pu être tout autre si nous avions concédé le penalty. Il en a rien été. Mais cela donne l’indication sur la manière dont nous avons démarré la rencontre (mal). Sans Sangaré, les Gaziers auraient sanctionné un début de match timide (peu d’engagement dans les duels, manque de qualité dans les transmissions).

Dans ces matchs là, il faut se donner du temps dans le jeu. Il s’agit en fait de lier une prise d’informations rapide du jeu, de sa position avec la mise en oeuvre du geste juste au bon moment. Malheureusement, les bons gestes dans le bon tempo se sont faits rares. Il faut s’améliorer dans le secteur. Les Gaziers constituent une équipe qui met de l’intensité, qui se bat et ne lâche rien. Ils nous ressemblent sur certains points, notamment au niveau de l’intensité qu’ils mettent dans les duels. Cependant, j’estime qu’avec la pluralité et les qualités intrinsèques des joueurs qui composent notre groupe, nous aurions dû faire la différence plus nettement.

Nous avons certes la meilleure défense, mais nous avons aussi la 7e meilleure attaque. Sur ce point, nous ne sommes pas dans la moyenne. C’est l’affaire de tous. Les attaquants doivent davantage marquer, moins vendanger. Mais les milieux et les défenseurs doivent aussi les mettre davantage dans les meilleures conditions. Je reviens sur la qualité des enchaînements et la rapidité de la prise de décision. Il ne s’agit pas seulement d’aller vite. Les respirations sur la largeur sont souvent les prémisses d’attaques ou de prises de positions intéressantes. Je parle de jouer juste tout simplement. Avoir du cœur, faire son match ne suffit plus.

Je veux des joueurs qui courent, mettent de l’intensité, capable de jouer juste et de faire le bon geste au bon moment. Vous vous dîtes que je suis très voire trop exigeant. Non, j’exige une équipe complète avec des joueurs capable de jouer en DH où le niveau d’exigence est plus élevé. Je ne veux pas d’une équipe qui se repose sur quelques joueurs au-dessus du lot, qui dans un jour sans, ne possède pas en son sein des éléments  capable de la porter.

A l’heure où la seconde partie de saison est lancée et la tenue d’un premier choc achevé, je réitère ma volonté de croire à un groupe large et divers de part ses qualités, et l’ouvrir si l’occasion se présente à des joueurs capables d’y insuffler du sang neuf. Cette analyse a uniquement pour but de nous tirer vers le haut, et ne pas se satisfaire de notre niveau présent. Au contraire, il vise à concerner l’ensemble des acteurs pour progresser en vue de réussir à atteindre notre objectif ensemble.

Bon dimanche à mardi.

2 comments on “APSAP vs Gaziers

  1. kingofocbm

    J’ai trouvé une équipe des Gaziers plus compacte qu’au match aller.
    Néanmoins, même si nous n’étions pas dans un grand jour, nous avions le match en main.
    Comme je le dis souvent, il faut punir..
    Nous n’avons pas été capable de le faire et nous perdons deux points.
    Gardons ce match en mémoire pour nos futures échéances.

  2. Bravo à la réserve et dommage une occasion gâchée de lâcher le 2ème pour la première.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :