Compte-rendus

Du beau jeu pour rien…

P2160246L’équipe réserve de l’APSAP se présente pour ce premier tour de la coupe du Val de Marne en finaliste de la compétition l’an dernier. Ce tour de cadrage, placé au milieu des vacances scolaires, voit 2 équipes ambitieuses et en forme se présenter pour le coup d’envoi (photos en ligne).

L’APSAP commence le match en 4-4-2 avec un milieu en losange. Frédo, en souffrance avec sa cuisse et en l’absence de Kader nous dépanne dans les buts. Les postes de latéraux sont occupés par Marc Edem et Jean Phi avec dans l’axe de la défense Tybo et Gino. Le milieu en losange est composé de Philippe en pointe défensive, Gilles à droite, Yves à gauche et Sidi en pointe offensive. L’animation offensive est assurée par Samir, de retour de blessure, et Alex R. Sur le banc on trouve Fabio pour son grand retour et Marcodans un rôle de coach et prêt à entrer si besoin. Alex G n’a pu tenir sa place suite à une blessure à l’entrainement.

Le discours d’avant match est simple et basé sur nos souvenirs des rencontres de l’an dernier. Suite à un retard sur le créneau précédent et à des prolongations, le match débute sur le terrain n°2 avec une demi heure de retard et un échauffement sous la grêle. Tout ceci n’empêche pas l’APSAP de bien débuter et de mettre le pied sur le ballon grâce notamment à un milieu expérimenté (160 ans à eux quatre et Sidi n’en a que 30…). Les adversaires court après la balle mais répondent physiquement. La rapidité de leur ligne d’attaque nous pose qqs problèmes mais nous contenons quand même les attaquants sans trop de difficultés.

La première demi heure passée, l’APSAP baisse le pied et parvient plus difficilement à remonter la balle. L’adversaire en profite pour faire des incursions dans notre surface et sur l’une d’entre elle l’arbitre siffle un penalty très sévère sur un duel à l’épaule. Le pénalty est transformé. L’APSAP est piqué au vif et réagit. Sur une belle combinaison côté gauche entre Alex, Samir et Yves, une occasion nette pour l’APSAP ne se concrétise pas.

La mi-temps est sifflée sur ce score de 0-1. Qqs replacements tactiques sont opérés à la mi temps et Fabio remplace Yves. Certains joueurs, déstabilisés par qqs décisions arbitrales discutables, doivent être remobilisés. Malheureusement, l’entame de la seconde période ne sera pas à notre avantage. Ce qui était très bien fait en début de match l’est moins bien et nous subissons, sans pour autant être réellement inquiété. Et c’est encore sur un coup du sort que le match va se jouer. Sur une transmission entre Marc et Tybo, ce dernier effectue un contrôle trop long et se fait griller la politesse par l’attaquant adverse qui crucifie l’APSAP.

L’équipe ne baisse pas les bras et continue de jouer. Malheureusement, il y a des jours sans et c’est le cas aujourd’hui pour l’APSAP, qui en plus de manquer de justesse dans le dernier geste, manque de réussite et tombe sur un bon gardien qui en plus de sortir une reprise à bout portant de Samir verra le lob de 30 mètres de Gilles terminer sur sa transversale. L’APSAP joue haut pour revenir au score et sur une longue balle en profondeur, la rapidité de l’attaquant fait la différence. 0-3, la cabane est tombée sur le chien… L’APSAP aura encore des occasions de sauver l’honneur mais n’y parviendra finalement pas.

L’APSAP a réalisé une bonne prestation mais a cependant manqué de justesse dans les derniers gestes. Nous avons également eu du mal à changer de rythme. La qualité technique était du côté de l’APSAP, mais la vitesse et la percussion étaient du côté adverse et c’est ce qui aura finalement fait pencher le match en leur faveur. Il est difficile de sortir un joueur du lot lors d’une défaite aussi je salue l’effort collectif et l’état d’esprit irréprochable qui a animé l’équipe du début à la fin du match dans un contexte qui ne nous a pas été favorable.

5 comments on “Du beau jeu pour rien…

  1. Quel dommage ;( on a fait pourtant un beau match. Il est là Jean-Phi alias Roberto Carlos avec des cheveux. Gros match de sa part avec beaucoup d’engagement et de volonté de pousser l’équipe.

  2. kingofocbm

    Le geste du match : sur un ballon mal repoussé par La Défense adverse, Gilles adresse une frappe de 35 mètres de l’extérieur du pied qui part se fracasser sur la barre. Quand ça veut pas….

  3. Phil, il manque ma superbe frappe dans le cr. J aurai la saucissonner car la frappe était rectiligne, trop facile pour le gardien ! Va falloir que thom me donne des conseils. Merci quand même pour le Roberto Carlos avec des cheveux ! Après le jockey,suis servi !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :