Actualités

Une victoire laborieuse et une défaite marquée par une inefficacité chronique

P2260853Retour sur la première journée de l’APSAP en Division d’Honneur de football entreprise face à ASCAIR.

Equipe réserve

Victoire 4-1

Compo : Kader, Marc Edem, Tybo, Vince (C), Momo, Yves, Fifi, Xavier, Pierre-Jean, Medhi et Bruno.

Se retrouvent sur le banc, les trois retardataires : Juju, Mathieu et Philippe F.

Première mi-temps

L’équipe gonflée à bloc est fin prête à en découdre avec la DH mais connait une première désillusion avant le coup d’envoi : notre adversaire du jour n’alignera que 8 joueurs face à nous. Devant cette nouvelle et malgré la mobilisation que nous tentons de conserver, l’APSAP tombe dans le piège du match trop facile : pas de rythme, peu d’impact physique et un jeu stéréotypé figé dans l’axe du terrain et n’utilisant pas les côtés. L’adversaire regroupé dans ses 30 derniers mètres jouent crânement sa chance. Malgré beaucoup d’approximations l’APSAP termine cette mi-temps avec deux buts au compteur (doublé de Bruno).

Le trio de coachs essaie de redonner un peu d’allant à la mi-temps.

Deuxième mi-temps

Ce discours n’aura malheureusement que peu d’effets. L’APSAP ira même jusqu’à encaisser un but suite à une mésentente de la défense centrale. Ce but aura le mérite de faire un électrochoc et l’équipe réagit enfin et réalise des actions de qualité mais pêche dans la finition. L’APSAP parviendra quand même à prendre le large au score d’abord grâce à Julien puis Philippe qui ouvre son compteur but à l’APSAP. 4-1 score final.

Nous attendions beaucoup de ce premier match, afin notamment de nous jauger face à un adversaire qui a accédé à la DH depuis plusieurs saisons maintenant. Il faudra attendre la semaine prochaine pour ça et ne retenir de ce match que la victoire de la réserve de l’APSAP pour son premier match en DH.

Equipe première

Défaite 1 – 0

Compo : Sangaré, Miguel, Brahima, Olivier, David, Thomas, Wilfried, Lounès, Samir, Mike et  Hugo.

Sur le banc : Ismaël, Gilles et Arslen.

Première mi-temps

Nous effectuons une bonne entame de match. Compact et resserré, nous ne subissons pas le jeu de l’adversaire dans notre camp. Bien que le cuir circule fort bien entre leur deux axiaux et leur milieu défensif, les transitions vers l’attaque ne suivent pas. Après un petit quart d’heure de réglages, nous procédons à  quelques manœuvres en terre ennemi. Des attaques tranchantes nous permettent de nous offrir quelques occasions très nettes.

La première suite à un centre coupé par Mike, finira sa course à côté des buts. Les deux autres seront mises au bénéfice de notre homme.
Par deux fois, il se présente seul face au but. Deux fois, ses tentatives viendront s’échouer  sur le portier adverse qui effectue deux interventions de grande classe.
Une dernière occasion très nette viendra ponctuer cette mi-temps de belle facture. En effet, sur un pressing concerté, l’adversaire perd la balle aux dix huit mètres. Leur gardien impliqué sur l’action n’a pas le temps de se replacer dans ses buts vide. Malheureusement, nous ne concrétisons pas l’offrande et dévissons la frappe…
La mi-temps s’achève sur un sentiment partagé. Notre adversaire n’ayant eu qu’une frappe à se mettre sous la dent suite à un bon décalage. Quant à nous ce sont quatre occasions loupées d’ouvrir la marque.

Deuxième mi-temps

La mi-temps démarre sur un faux rythme. Notre adversaire en profite pour prendre un ascendant dans le jeu. Nous ne concédons aucune occasion. Malgré tout nous souffrons davantage dans les impacts.
Par ailleurs, nous ne trouvons plus les solutions de relances qui nous ont permis de trouver des respirations pour remonter la balle. Nous allongeons les ballons sur leurs défense qui se fait un plaisir de récupérer la balle plus aisément.
Gilles rentre pour donner du corps à notre milieu.
Nous plantons quelques banderilles par l’intermédiaire de Mike et Samir. Mais c’est celle de Lounes qui a failli faire mouche.
Bien rentré vers l’intérieur à l’entrée de la surface, il frappe fort sous la barre. Une nouvelle fois, le gardien adverse fera des prouesses. Ismaël rentre pour mettre de la vitesse sur les côtés. Notre adversaire quoique chahuté au nombre des occasions prend l’ascendant dans le jeu. Plus présent au milieu, mais toujours inefficace devant.
Nous ne lâchons rien et nous montrons vigilants.
Arslen remplace Hugo pour densifier notre milieu.
Néanmoins, sur un corner concédé qui sera suivi d’une erreur d’appréciation, notre hôte du jour trouvera les moyens d’inscrire l’unique but de la rencontre au milieu d’un cafouillage dans nos six mètres.
C’est cruel, c’est dur d’encaisser ce but après tant d’efforts et de sueurs transpirés.
Nous essaierons en vain de revenir à la marque notamment via quelques coups francs. Nous ne trouverons pas les ressources pour revenir, coupés dans notre élan par cette réalisation assassine.

Le jeu et les joueurs

Pour une première en DH, nous subissons un revers difficile à avaler. Elle reflète notre inexpérience du haut niveau du football entreprise, dans lequel un match peut basculer dès lors que l’on ne concrétise pas ses opportunités.
Nous devons effectuer un apprentissage accéléré et retenir les leçons de cette rencontre sinon nous serons toujours à la merci de pareil revirement.
Malgré tout, il faut retenir les bonnes choses effectuées : les bons décalages, les occasions de but…
Il faut travailler et ne pas se laisser griser. En effet, nous vivons une aventure excitante et footballistiquement enrichissante. C’est pourquoi, poursuivons notre bout de chemin en retenant les leçons pour de meilleurs lendemains.

2 comments on “Une victoire laborieuse et une défaite marquée par une inefficacité chronique

  1. kingofocbm

    Je suis doublement déçu…
    C’est ma mauvaise relance qui amène le cafouillage , puis le but.
    D’autre part, vu la physionomie du match .
    Apsap : six occasions, aucun but.
    Ascair : une demi occasion , un but.
    En ne concrétisant pas nos occasions, nous ne prenons pas le score afin de jouer libéré et obliger l’équipe adverse à attaquer.
    Au contraire, nous nous crispons et l’adversaire prend confiance.
    Et nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur défensive qui pouvait être rattrapée en DHR et qui ne passera plus en DH : mauvaise relance, erreur d’appréciation, mauvais alignement, erreur d’arbitrage.
    Si notre défense ( et notre gardien bien sur ) constituait un point fort l’année dernière, nous ne pouvons pas nous reposer uniquement sur cela.
    Si nous ne concrétisons pas nos occasions et attendons d’en avoir cinq pour marquer un but, nous allons souffrir cette année.
    Que cette défaite serve de leçon à tout le monde , mais restons soudés et disciplinés.

  2. Défaite difficile à digérer. Mais ce n est que le début de saison, on est prévenu. Il va falloir être beaucoup plus réaliste car nous n aurons pas toujours 6 occasions par match. Mais il y a eu de bonnes choses de notre côtés lors de ce match.
    Pas de soucis Dje, tu donnes beaucoup et tes interventions en défenses sont importantes pour nous. Cette erreur d appréciations ne changera rien à la qualité et l importance que tu as dans notre groupe.

    Pour ma part je tacherai de mettre la prochaine au fond les gars 🙂 . #icicestlapsap

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :