Actualités

Deux belles vierges frustrées !

P2260831Retour sur le derby de l’APSAP qui n’avait pas eu lieu depuis de nombreuses années. Deux beaux matchs, deux occasions gâchées… (Photos en ligne)

Equipe réserve

Match nul 0 – 0

Composition : Kader, Arslen, Fredo, Tybo, Vince ©, Jean phi, Yves, Pierre-Jean, Mathieu D, Juju et JPP.

Sur le banc : Cyril, Junior et Marco.

Première mi-temps

La réserve de l’APSAP veut trouver ses marques rapidement dans ce derby et conserve donc le maintenant classique 4-2-3-1. L’entame est très sérieuse et sur la première action du match, l’APSAP fait tourner la balle, passe par le côté droit où se fait un beau décalage qui par un retour dans l’axe voit Jean phi lancé JPP dans la profondeur. Malheureusement la balle frôle le poteau mais du mauvais côté. Nous annonçons la couleur et l’adversaire régulièrement en haut du classement est prévenu : nous sommes prêts pour en découdre. Notre défense intraitable et les 2 récupérateurs alignés permettent de récupérer le ballon rapidement et d’alimenter une ligne offensive Juju, Mathieu, Pierre-Jean très inspirée. JPP ne manque pas à l’appel et nous gratifie d’un début de match plein : harcèlement de la défense centrale, appels, conservation et frappes dans un rôle de seul attaquant de pointe pas toujours évident. Après un une première demi-heure totalement à notre avantage, notre adversaire commence à sortir la tête de l’eau et plante qqs banderilles. Heureusement Kader, bien aidé par sa ligne de défense, est vigilant et permet d’arriver à la mi-temps avec un score de 0-0.

L’APSAP mène aux points suite à une première période maîtrisée. Mais tout le monde est conscient que cette domination ne servira à rien sans l’aboutissement d’au moins une de nos actions.

Deuxième mi-temps

Nous reprenons notre domination dès le coup d’envoi de la 2e période. Après 10 mn de jeu, je procède aux 2 premiers changements : Cyril va occuper le flanc gauche en remplacement de Pierre Jean et Junior remplace JPP à la pointe de l’attaque. Cyril et Junior devront faire fructifier le travail de sape accompli par leurs co-équipiers. Ces 2 remplacements enrayent la dynamique de l’APSAP et donnent l’occasion à nos adversaires de planter de nouvelles banderilles. Le match devient équilibré et chaque équipe cherche à ouvrir le score. Le match est plaisant les occasions s’enchaînent. Fredo suite à une main volontaire reçoit son second avertissement et est exclu. L’APSAP va jouer le dernier quart d’heure à 10. Malgré cette infériorité et la possession favorable à notre adversaire, nous parviendrons à avoir de nettes occasions de prendre l’avantage. Malgré notre solidarité nous en concéderons également mais Kader fera le nécessaire pour que sa cage reste inviolée.

Le jeu et les joueurs

Un match plein de la réserve de l’APSAP : de l’engagement, du jeu, du rythme et de l’envie. Il n’a manqué que la finition.

Difficile de sortir un joueur de ce match plein collectivement. Une fois n’est pas coutume je désignerai Kader homme de la rencontre. En effet, sans lui ce match aurait pu tourner à notre désavantage malgré notre domination. Kader rend une clean sheet avec la manière : des arrêts, des ballons en profondeur interceptés et des relances inspirées. Une mention spéciale également à Mathieu qui a donné le tournis aux milieux et à la défense adverse. Il ne manque plus qu’une prise de risque (il faut frapper) et une spontanéité (passer dès la sortie du dribble) plus importantes pour faire encore mieux.

Même si la victoire n’est pas au rendez-vous, ce match doit nous servir de référence pour cette saison. Il reste du travail, notamment pour concrétiser nos actions, mais nous sommes là !

.

Equipe première

Match nul 0 – 0

Composition : Sangaré, Miguel, Momo, David, Fred, Olivier, Will, Gilles, Hugo, Mike et Ismaël.

Sur le banc : Max, Emile et Brahima.

Première mi-temps

A la maison, nous ressortons du placard notre losange et tentons de mettre la pression sur l’adversaire. L’entame est sérieuse et l’explication équilibrée.
Notre hôte, quant à lui, commence à faire valoir son expérience de la DH et pose peu à peu son empreinte sur le match.

Nous subissons le jeu. Notre marquage quelque peu lâche leur facilitant la tâche. Nous ne concédons pas d’occasions franches. Sangaré devant néanmoins s’employer pour intercepter quelques centres et un subtil coup franc bien frappé.
Sur nos quelques incursions dans le camp d’Emile Roux, nous toucherons la barre suite à un mouvement de toute beauté conclut par une frappe enroulé de Will. Quelques combinaisons intéressantes seront déployées sans qu’aucune n’aboutissent..

Conclusion de la 1ère mi-temps, nous subissons mais ne lâchons rien. Seul ombre au tableau, David est contraint de céder sa place à Brahima, blessé à l’aine.

Deuxième mi-temps

Nous modifions quelque peu notre façon d’aborder le match, Emile rentre de suite à la place d’Hugo. Nous occupons mieux le terrain. Nous sommes plus présents dans les impacts.De suite, la conduite des débats change de main. Petit à petit, nous posons notre empreinte sur le match. Les occasions se suivent.
Tout d’abord par Ismaël qui ne parvient pas à catapulter un centre savamment dosé au six mètres (mets la fonds, appliques toi garçon !).
Une autre pour Mike (encore lui et ça commence à faire beaucoup) qui ouvre son pied (c’est bien ça, t’essaies d’assurer) mais qui essaie de trouver une lucarne improbable (écoutes, des Zidanes ça ne court pas les rues, alors assures le coup). Le ballon s’envole capter par un hélicoptère qui décolle. Deux occasions devant les buts, juste à faire preuve d’application. Nous sommes maudits.

L’entrée de Max mettra davantage de percussion dans notre jeu. De nombreux décalages s’effectuent sans trouver une conclusion heureuse. L’adversaire quant à lui subit, essaie de planter quelques contres, mais nous contrôlons et terminons le match en trombe. Malheureusement, nos dernières offensives restent vaines et concédons le point du match nul. C’est une maigre consolation à la vue de la prestation accomplie.

Le jeu et les joueurs

C’est dommage encore une fois. Après deux journées, nous laissons sur le bort du chemin cinq points que nous aurions du engranger. Après un démarrage poussif et une mi-temps à balbutier notre football, la seconde partie du match aura été le contre pied de la première. En effet, percussion balle au pied, jeu simple suivi de décalages, le tout arrosé d’un impact athlétique retrouvé et indispensable pour imposer notre volonté, nous avons dominé un adversaire qui a l’habitude des hauteurs du classement de la division.
Je vous félicite pour cettte belle prestation mais nous restons, dirigeants, supporters et moi-même, sur notre faim vu la difficulté de notre attaque à concrétiser nos opportunités. Pourtant, il le faudra car notre salut en dépend.
Retenons le jeu déployé mais aussi les progrès à accomplir pour enfin accrocher un sourire voire quelques éclats de rires…

3 comments on “Deux belles vierges frustrées !

  1. kingofocbm

    Je le dis et je le répète, il va falloir mettre nos occasions au fond.
    Sinon, nous allons souffrir cette année.
    Pour ma part, l’heure n’est plus aux discussions, aux excuses, aux recherches d’explications…
    Sur nos trois derniers matchs ( elm LeBlanc, asc air et Émile Roux), nous avons eu au moins quinze occasions pour zéro but.
    A un moment, il va falloir scorer.
    Pour cela, il faudra travailler aux entraînements, faire des spécifiques pour les attaquants , répéter nos gammes et être sérieux et concentré lors de ces séances ( comme cadrer ses frappes par exemple ).
    Par ce post, mon but n’est pas de stigmatiser nos attaquants, mais de les mettre dans les meilleures conditions pour nos matchs en reprenant confiance.
    A chaque problème , il y a une solution et nous allons la trouver.

  2. SamlePirate

    Début de saison en DHR: une victoire, un nul et une défaite, puis la série s’est mise en marche.
    Début de saison DH : une défaite, un nul et donc vous devinez pour le prochain match contre nos amis d’Orange 🙂

    Se mettre au travail sereinement en vue du prochain match peu importe l’adversaire.

    Il faut garder du bon car nous avons des occasions franches!

    La roue va tourner…

  3. Tu as raison Djé, on le savait sans buts pas de victoires. Pour ma part je dois travailler encore, je ne perds pas confiance je vais bien finir par en mettre une si l’occasion ce re-présente.

    Il faut continuer de bosser dur , la prochaine contre Orange risque d’être difficile.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :