Compte-rendus

Mi figue mi raisin

P2290367Ce samedi, l’APSAP affrontait Nike pour le compte de la 6e journée de championnat de football de division d’honneur entreprise (photos en ligne).

Equipe réserve

Défaite 2 – 0

Dommage de concéder une défaite sur le fil. Le match était équilibré et la victoire aurait pu basculer de notre côté.

Je laisse le soin à Jean-Phi, Fred et Marco d’en expliquer les contours avec leur compte rendu.

En tout cas, il ne faut rien lâcher, continuer à bosser et démarrer une nouvelle série positive.

Equipe première

Victoire 2 – 1

Compo : Sangaré, Miguel, Brahima, David, Fred, Gilles, Thomas, Mathieu, Will, Mike, Emile.

Sur le banc : Junior, Olivier et Samir.

L’enjeu était clair : confirmer une seconde victoire en championnat, à domicile, face à une grosse écurie qui possédait la meilleure attaque de la division.

Première mi-temps

L’entame de match est bonne. On note une progression par rapport aux joutes passées. Cela se caractérise par un bon quadrillage du terrain qui laisse peu de marge de manœuvre à Nike, dès lors qu’il pénètre dans notre camp.
Nike affiche une bonne maîtrise technique et souhaite dès le début du match prendre des initiatives. Notre bloc fait face malgré quelques décalages adverses sans conséquences. Deux actions dangereuses seront à créditer à notre adversaire. La première sur une belle percée sur notre côté gauche, David se trouvant seul face à un attaquant, coupe l’intérieur et oblige son vis à vis à frapper dans un angle bien bouché par notre Sangaré. La seconde, notre portier s’emploiera sur un coup franc bien frappé.
Quant à nous, nous poursuivons notre montée en régime. Notre défense quoique davantage sollicitée par une attaque aux multiples facettes (décrochages, déviations, alternance entre courses dans largeur et à l’intérieur) est bien secondée par notre milieu qui prend le dessus sur son homologue. Une bonne circulation de balle ainsi que des sorties vers l’avant avec de nombreuses touches de balle créditent notre bonne période. Quelques attaques bien ficelées nous permettent de mettre le danger dans le camp adverse. Mike bien en jambes prend le large sur une belle ouverture. Excentré sur le côté gauche dans la surface adverse, il donne un ballon à Emile dans les six mètres qui donne des sueurs froides à notre opposant. Une autre action initiée par Will, permet à Emile de prendre le dessus et de loger un petit ballon lobé par dessus le portier (1 – 0). La  mi-temps s’achève sur une très belle impression de maîtrise collective.

Durant l’entracte, il est précisé que les vingt premières minutes sont déterminantes dans le scénario de la seconde mi-temps. Afficher la même solidité et ne rien lâcher sont les mots d’ordre intimés aux joueurs. Le staff et moi-même recommandons de passer davantage par les côtés et de donner les respirations nécessaires à notre jeu. Enfin, il est indiqué que des changements  vont être opérés.

Deuxième mi-temps

Le seconde acte démarre bien dans l’ensemble. Nike se montre plus entreprenant. Nous nous attachons à bien défendre collectivement. Leurs  latéraux prennent davantage les côtés obligeant nos joueurs excentrés à plus défendre qu’à attaquer. Un premier changement adverse vient donner davantage de mordant à leur milieu.

Nous procédons également à un premier changement qui voit Gilles averti, laissé la place à Olivier au cœur du jeu.
Nike se montre plus pressant et obtient davantage de coups de pieds arrêtés (coups francs et corners). Grâce à un marquage serré, nous tenons le choc. Alors que l’étreinte adverse se desserre et commençons à procéder à quelques jolis mouvements, Will perd un ballon plein axe. Immédiatement exploité par notre adversaire, le cuir voyage d’emblée sur le côté droit de leur attaque. Nous sommes surpris alors que notre défense avait initié sa remontée. Leur ailier distille un centre tendu à ras de terre entre les six mètres et l’entrée de la surface de penalty. Déséquilibré, nous ne parvenons pas à stopper un attaquant adverse qui crucifie notre gardien (1 – 1).
Cette égalisation survenue dans les premières vingt minutes était le scénario à éviter. Il s’en suit une vague blanche à la virgule sur notre but. Sangaré est obligé de sortir le grand jeu. Par deux fois notamment, il effectue des miracles. Une, sur une belle frappe enroulée qu’il sort d’une claquette alors qu’il semble masqué. Une autre, sur un nouveau coup franc qu’il parvient à arrêter au prix d’une nouvelle prouesse. Les entrées de Junior et Samir, coup sur coup, ont pour but de nous donner une nouvelle impulsion. Notre jeu est plus haché. Bien pris dans la tenaille adverse, nous avons perdu en fluidité. Nike poursuit son travail de sape. Nous résistons et tentons de passer par les côtés. En cette fin de match, les débats se rééquilibrent. Nous arrivons à rentrer dans le camp adverse et initier quelques mouvements intéressants. Sur l’un d’eux, Will se rattrape de sa bévue. Sur un ballon qui lui revient dans les pieds, il prend l’information et lobe le gardien adverse via une frappe subtile et bien dosée (2 – 1). Ce but magnifique est synonyme de coup de massue pour Nike. La déception est palpable dans les rangs adverses. Elle se traduit par un carton rouge à l’encontre d’un joueur de Nike suite à une énorme faute. Le match se conclut après un deuxième acte riche en rebondissements.

Le jeu et les joueurs 

Hommes du match

Sangaré :
énorme comme d’habitude, Saint Sangaré a fait des miracles. Je lui dis qu’il est spécial. Il me dit que non. Sans l’offenser et s’il faut le rabâcher, Sangaré est un gardien hors norme, exceptionnel. Nous lui devons beaucoup. Bravo.

Thomas :
Il progresse et ne cesse de m’épater. Ce samedi, tu as repoussé de nouvelles limites. Précis dans tes transmissions, tranchant dans les duels, notre capitaine a mis notre jeu sur les bons rails. Une prestation de haute volée, la plus belle que j’ai eu le plaisir de te voir jouer. Bravo.

Mentions spéciales

Will :
notre homme est passé par tous les états. Après une premier mi-temps de très bonne facture, ce second acte démarre mal pour lui suite à une perte de balle préjudiciable. Beaucoup aurait sombré. Pas lui, au terme d’une action de toute beauté, il se fait pardonner grâce un bijou de frappe lobée. Somptueux, beau, épilogue tragique pour Nike, heureux pour nous. Bravo petit.

Mentions particulières

Miguel, Brahima, David, Fred, Gilles, Mathieu, Samir, Mike, Junior, Olivier et Emile (encore un but, c’est bien ça).

Une petite mention particulière à Fred qui a su mettre l’impact qu’il fallait aujourd’hui. Félicitations et à reproduire sans modération.

Cette victoire est encore plus belle que celle de la semaine dernière face à un adversaire plus costaud (si, si). Face à une équipe possédant une défense de meilleur qualité, plus équilibrée, nous avons fait face avec la manière. Repousser cette grande attaque aux multiples facettes a été plus compliquée qu’à l’accoutumée. La différence a résidé dans la propension de notre milieu à tenir les débats. Dans ce secteur, nous avons été royal surtout en première mi-temps. Cette deuxième victoire d’affilée doit nous  permettre de gagner en confiance, de gagner en sérénité. Attention, il ne faut pas s’emballer. Il faut savourer mais pas trop. Continuer à travailler, garder cette mentalité sont les meilleurs moyens de poursuivre cette bonne série.
Bon dimanche et à mardi.

4 comments on “Mi figue mi raisin

  1. kingofocbm

    Dommage pour l’équipe réserve qui effectue un très bon début de saison.
    Bravo à l’équipe première qui a renvoyé à ses chères études l’équipe à la virgule ( ou plutôt une équipe de  » roulures  » ) qui nous a pris de haut.
    Ce genre de joueurs ayant soit disant évolué à un haut niveau ne mérite qu’un seul traitement de notre part : une grosse pression physique assortie de tacles bien sentis.
    Nous devons imposer notre volonté et notre présence athlétique sur le terrain afin de nous mettre au niveau des meilleurs effectifs de D.H.

  2. DiegoElPibe

    Louis , mais c’est quoi cette photo!!

  3. kingofocbm

    Louis, c’est Garth Elgar dans  » Wayne ‘ s World « .
    Merci également pour ces magnifiques photos dans notre nouvelle tenue verte où l’on peut admirer les parades de Sangare, notre gardien volant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :