Compte-rendus

D’abord on se relance ; puis on démarre en trombe mais on oublie de passer la seconde…

20151031_150338Ce weekend était consacré aux matchs en retard. L’objectif pour la réserve était de se relancer. Pour la première, confirmer les deux succès enregistrés.

Equipe réserve

Victoire 5 – 1

Félicitations. Il fallait prendre les quatre points. malgré un roulement dans l’effectif, les rentrants ont fait le boulot. L’émulation, la concurrence a du bon. En plus, la mentalité affichée fait plaisir à la rétine. Encore bravo.

Compo : Kader, Arslen, Ahmed, José, Nathan, Vincent, Xavier, Tom, Adrien, Hugo et Cyril

Prêts à aider les copains : Yves, Alex et Philippe F

La première mi-temps est poussive devant un adversaire qui débute le match à 8 à cause de retardataires dans leurs rangs. C’est la 2e fois que ça nous arrive et le résultat est le même : nous jouons lentement et on s’engouffre dans l’entonnoir proposé par l’adversaire plutôt que d’aérer le jeu. Malgré 2 ou 3 mouvements intéressants, le niveau de jeu n’est pas au rendez vous et il faudra attendre que l’adversaire joue enfin à 11 pour voir l’APSAP prendre la direction des débats et ouvrir le score à 3 mn de la mi temps : un beau but de la tête de Tom, (son 1er sous les couleurs de l’APSAP) sur un corner tiré par Ahmed.

Fredo remobilise ses troupes à la mi-temps et demande plus. Le discours va porter puisque dés l’entame de la seconde période l’APSAP s’installe dans le camp adverse et propose du jeu fait de redoublements de passes, de permutations et d’appels dans les intervalles. L’adversaire va finir par craquer à 4 reprises dans cet acte sur 3 attaques placées (doublé de Hugo et un de Philippe) et un contre (2e but pour Tom). Dommage l’APSAP se fera surprendre sur un coup franc excentré où la combinaison de notre adversaire nous obligera à concéder un but.

Un match à deux vitesses : une première mi temps apathique et une seconde très intéressante malgré le but concédé. Il faut continuer dans ce sens et savoir mettre la même intensité sur 2 mi temps même lorsque l’adversaire est en infériorité numérique.

Equipe première

Match nul 2 – 2

L’objectif était de prendre des points chez le dernier. Si sur le plan comptable l’objectif est atteint. Le contenu et la forme laissent entrevoir des déceptions.

Première mi-temps

Nous rentrons pied au plancher dans le match. Au bout de cinq minutes de jeu, Emile profite d’une mauvaise relance plein axe pour lober sans contrôle le portier adverse (1 – 0). Le match est idéalement lancé avec cette ouverture du score précoce. Nous avons le contrôle du jeu. Nous  manœuvrons à notre guise.
Cependant, petit à petit nous baissons notre attention. Le placement est relâché, les transmissions faciles sont mal ajustées si bien que notre adversaire sort la tête de l’eau. Suite à quelques alertes dans la profondeur, un corner mal défendu voit un adversaire obtenir un penalty suite à une main très largement quémandée et généreusement accordée par l’arbitre. ASPTT Champigny ne se fait pas prier pour remettre la parité au tableau  d’affichage (1 – 1).

Ce premier coup de massue a pour conséquence de nous liquéfier. Notre jeu est haché, de nombreux contacts viennent heurter les débats. Néanmoins sur une prise de balle en position haute, Mathieu parvient à offrir un centre tir à Mike qui ne se fait pas prier pour nous permettre de prendre l’avantage à la marque (2 – 1).
La pause arrive avec cet avantage.

La mi-temps est propice à un recadrage général  sur l’état d’esprit affiché, à savoir un certain laxisme, une certaine forme de relâchement coupable. Pire, nous avons fait preuve de suffisance par moment. J’indique que les débats vont se corser lors de la seconde mi-temps, qu’il convient de maintenir notre attention et notre vigilance face à une équipe qui joue sa peau dans la division.

Deuxième mi-temps

Le jeu reprend avec une équipe ASPTT Champigny qui met davantage d’intensité dans les duels. Nous tenons le choc et offrons par moment des séquences intéressantes en ce début de mi-temps. Le cuir voyage d’un bout à l’autre. On se rend coup pour coup. Notre adversaire se procure quelques occasions intéressantes bien annihilés  par notre portier. Une tête bien arrêtée grâce à un arrêt réflexe, un tir tendu dévié. Notre adversaire joue son va tout. En ce qui nous concerne, nous nous procurons plusieurs occasions de tuer le match. Une frappe de Samir, rentré à la place de Mathieu, dévié par le gardien mais pas suivi pour une conclusion heureuse. Une autre action de Samir suite à une nouvelle offrande d’Emile, lui permet de se présenter face au portier mais au lieu de prendre à nouveau sa chance ou de servir Junior, seule à sa gauche, il remet à Emile sur le côté où nos opposants sont en nombre.
Une autre occasion à créditer à Junior aurait pu faire mouche. Sur un centre bien ajusté, notre homme au lieu de prendre la balle au moment du rebond, laisse celle-ci s’élever et se faire surprendre par son envolée. Ce manque de spontanéité transforme une occasion en or en une opportunité manquée. Malgré les rentrées intéressantes de Momo et Max sur le côté droit, nous n’arriverons plus à nous procurer de réelles balles de but. Le train pour nous est passé. Notre  adversaire en profitera pour raccrocher les wagons de la division en s’octroyant un penalty à trois minutes du terme de la rencontre. Sur une ouverture adverse mal couverte derrière, un attaquant se présente face à Sangaré qui ne peut l’éviter. Le choc est rude. Les esprits s’échauffent. Il s’en suit  l’expulsion de notre gardien et celle d’un adversaire. Le penalty est transformé (2 – 2) et la fin du match sifflé dans la foulée.

Le jeu et les joueurs

Triste épilogue que ce match nul. On ne peut bien jouer tout le temps et ces matchs accouchent souvent de rencontres placées sous le signe de l’engagement et de la rudesse athlétique. Il aurait fallu être attentif tout le temps. Les relâchements en première période et à la fin du match nous empêchent de prendre plus de hauteur. La déception est réelle à la lecture du match. Sur le plan comptable, cette 6e place crédite pourtant d’ un bon début de saison.
Par contre, nous perdons notre portier. L’action qui amène la sanction aurait pu être évitée.
Nous n’avons plu qu’à espérer que la commission de discipline soit clémente avec Sangaré.
La semaine prochaine, nous nous rendrons à Toulouse pour le compte de la Coupe de France. Un sursaut est attendu tant dans le résultat que dans l’état d’esprit.
Bon dimanche et à mardi.

7 comments on “D’abord on se relance ; puis on démarre en trombe mais on oublie de passer la seconde…

  1. Phil on a gagné 5-1 buts de Hugo 2 Tom 2 et Philippe F 1.une première mi temps poussive de notre part et une deuxième mi temps véritablement aboutie.a confirmer contre Chambourcy dans 15 j.

  2. C’est corrigé. C’est beau les doublés et le premier but de Fifi.

  3. Diegoavieilli

    Mea culpa amigos, et à mon ami Sangare, mon choix pas judicieux a eu des répercussions préjudiciables pour l’équipe. Ce n’était pas mon jour 😦

    Mais on va relever la tête ensemble, le parcours est long!

    Sam le Pirate

  4. kingofocbm

    Bravo à la réserve qui effectue un très beau parcours..
    Match poussif de la première qui laisse place à une grande déception.
    On s’est cru arrivé et nous tombons dans des dérives innaceptables : on gagne pas les duels, on se place mal, on est dilettante dans le jeu, on joue mal les coups en attaque, on porte trop la balle.
    Et surtout , on arrête pas de parler sur le terrain : chaque action est commentée, chaque décision de l’arbitre est contestée, chaque choix du partenaire est disséqué … Il faut arrêter.
    Prenons exemple sur notre Émile , qui a encore fait un gros match, et dont je ne connais toujours pas le son de sa voix.
    Que ce soit aux entraînements ou en match, il parle avec ses pieds.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :