Actualités

Deux victoires qui font du bien!

Retrouvez les comptes rendus des matchs de ce weekend contre ASPTT Champigny.

Equipe réserve

Victoire 4 – 2

Composition : Kader, Vincent G, Fredo, José, Vince ©, Arslen, Yves, Pierre-Jean, Mathieu D, Lounes et Isma.

Sur le banc : Tybo, Guigui et Philippe F.

Discours d’avant match : le match va être « musclé » face à une équipe qui ne lâchera rien et qui tentera d’imposer son physique. Nous allons tenter de nous rassurer et pour se faire nous revenons au classique 4-2-3-1. L’idée est d’entamer le match pied au plancher afin de prendre l’avantage au score rapidement.

Première mi-temps

La réserve de l’APSAP commence la partie avec sérénité. Le ballon est maitrisé et tourne bien. Petit à petit l’ASPTT fait diminuer la pression exercée par l’APSAP en commençant notamment à mettre de l’impact dans les duels. L’arbitre tatillon sur les détails manque de discernement sur les impacts parfois à la limite de la violence (je n’y reviendrai pas car même si c’est frustrant on doit faire avec…). La météo devient cataclysmique, des seaux d’eau tombent et le vent devient violent ce qui ne facilite pas le beau jeu. Le match maintenant équilibré va tourner sur un coup de génie : Lounès esseulé au 40m lève la tête, voit le gardien avancé et décide de tirer vu le vent favorable. L’APSAP mène 1-0. L’adversaire desserre son étreinte physique sur le match mais l’APSAP n’en profite pas malgré un face à face perdu par Mathieu et un pénalty non sifflé sur Mathieu également. Notre équipe se coupe en deux, le milieu se décompose notamment à cause de l’ASPTT qui attaque à 3 et même 4 parfois. Pierre Jean compense, mais le jeu devient haché et il y a beaucoup de déchets techniques. Les rares occasions arrivent sur des coups de pieds arrêtés. Et sur l’un deux Lounes ajuste sa frappe qui heurte la barre mais Isma est là pour la mettre au fond : 2-0 pour l’APSAP. L’ASPTT va revenir au score également sur un coup de pied arrêté. Sur un coup franc lointain, le ballon semble s’envoler au-dessus de la barre, mais le vent rabat la trajectoire et surprend Kader. L’APSAP mène 2-1 à la mi-temps.

Arslen sort à la mi-temps, Vincent G monte d’un cran et Tybo va occuper le flanc droit de la défense.

Deuxième mi-temps

Les dix premières minutes sont catastrophiques : aucune des deux équipes ne parvient à enchainer plus de 3 passes, les turn over ne cessent pas. On parvient petit à petit à remettre le pied sur le ballon. Guigui remplace Yves : Mathieu vient dans l’entre jeu et Guigui occupe le flanc gauche. L’APSAP passe la seconde et sur une action magnifique triple la mise : bien décaler sur le côté droit après une bonne dizaine de passes, Tybo adresse un centre tendu à ras de terre que Guigui catapulte au fond des filets. 3-1 pour l’APSAP. L’adversaire est sonné d’autant que la même action côté gauche voit Philippe, entré à la place d’Isma dont les chevilles ont été victimes de l’agressivité adverse, être privé par le juge de touche d’un but qui semblait valable. L’APSAP maitrise et est solidaire : la défense tient, Vincent G combat au milieu, Pierre Jean compense les montées de Mathieu et l’attaque assure un pressing de qualité qui oblige la défense adverse à se débarrasser du ballon. Sur un corner l’ASPTT réduira le score mais ne fera même pas douter l’APSAP supérieure en cette fin de mi-temps. Sur un bon pressing de Philippe, Lounés glisse le ballon à Guigui qui assure un doublé d’une frappe croisée qui glisse entre les mains du gardien adverse. 4-2, score final.

Le jeu et les joueurs

Félicitations pour cette victoire dans un contexte météo peu favorable au beau jeu et face à un adversaire souvent à la limite dans ses interventions. Cependant vous étiez prévenus et il n’est pas normal de tomber dans ce genre de provocations ou de s’en prendre à un arbitre dépassé. Le seul résultat c’est cartons jaune contre nous et vous sortez du match pendant plusieurs minutes.

L’entame de match sérieuse et la fin de match très agréable à regarder même trempé sont à retenir et à réitérer sur 90 minutes. Deux dédicaces : une à Loulou qui marque un but exceptionnel et donne 2 passes décisives et une à Guigui pour son doublé.

Equipe première

Victoire 2 – 1

Composition de l’équipe : Sangaré, Miguel, Olivier, Nathan, Fred, Mike, Yohan, Thomas, Samir, Emile et Max.

Sur le banc : Tom, Junior et Fifi.

L’enjeu de ce match était palpable. Il mettait au prise deux promus à la lutte pour le maintien. Pour nous, il s’agissait de creuser l’écart en championnat avec notre hôte du jour. Pour eux, une des dernières munitions pour recoller dans la compétition.
Privés de plusieurs joueurs, nous devions nous réinventer et lancer dans le grand bain plusieurs jeunes du groupe.

Première mi-temps

Sous une tempête de vent et un déluge d’eau, nous effectuons une bonne entame de match. ASPTT Champigny est acculé dans son camp et est obligé d’effectuer de longs dégagements pour écarter le danger.
D’entrée le ton est est donné par les deux protagonistes. Les impacts athlétiques se multiplient. A ce petit jeu, certains de nos joueurs se font bousculer, d’autres se font respecter. Malgré cet équité dans ce domaine, nous arrivons à manœuvrer et perforer la défense adverse. Quelques spéciales bien senties mettent la pression sur la défense adverse et obligent le gardien à s’interposer. Sur un corner bien frappé, Olivier smatch une tête repoussée sur la ligne. Il s’en faut d’un cheveu…

Notre milieu est souverain. Présent dans les impacts, il  met dans les bonnes conditions notre trio offensif. Ainsi, maintes fois, Samir, Max et Emile, font des misères à la cuirasse adverse. Notre opposant se montre dangereux sur des coups francs obtenus aux vingt mètres. Au nombre de trois, ces coups de pieds arrêtés seront mal négociés. De même, les corners obtenus seront bien repoussés. Alors que les débats sont équilibrés, une première estocade est portée. Sur un coup franc excentré, Yohan exécute à merveille un nouveau coup de pied arrêté. Celui-ci fait mouche. Le gardien ne peut qu’effleurer le cuir (1 – 0).
Cette ouverture du score vient logiquement récompenser cette bonne première demi-heure.
Notre adversaire souffre mais tente de revenir avec ses armes. Avec un jeu basé sur de longs ballons, il met la pression sur notre défense. Alors que notre base défensive veille, Monsieur l’arbitre va faire des siennes. En effet, il va brandir un carton rouge direct à Monsieur Nathan, lorsque celui-ci s’impose énergiquement face à deux adversaires deux fois plus épais que lui. C’est spectaculaire certes, mais de la à expulser notre joueur, c’est un comble. Monsieur l’arbitre bien influencé par une foule aux abords du terrain qui lui ordonnait une telle sentence. Regrettable. Cette sortie est dommage car nous sommes en place et notre joueur effectuait une très bonne sortie lors de sa première titularisation.
Nous reprenons le jeu à dix contre onze avec ce sentiment d’injustice. Mike passe désormais derrière et Tom se place en sentinelle. Max quant à lui prend la gauche du milieu et se charge d’effectuer les transitions milieu attaque.
Bien en place nous résistons à la pression adverse et plaçons quelques contre intéressants. D’ailleurs sur une touche rapidement jouée, un joueur de Champigny essaie d’effectuer un contre avec ses deux mains, façon basket NBA. Monsieur l’arbitre laisse jouer et ne sanctionne pas le joueur incriminé. Je ne savais pas que les règles du football avaient subitement changé. Scandaleux.
La mi-temps se termine par cet avantage. Nous rentrons au vestiaire au petit trot pour nous sécher.

Dans  le vestiaire, je félicite les gars pour cette première période et les rassure sur la suite des événements. J’en profite aussi pour conforter Nathan dans la nature de sa prestation : solide, dur dans les impacts. Je lui indique de ne pas changer. Ce jour, il est victime d’une faute d’arbitrage.
Les consciences apaisées et le plan de jeu ingéré, nous reprenons le chemin du terrain déterminé. Junior et Tom se préparent à rentrer dans le choc.

Deuxième mi-temps

La partie reprend avec un adversaire décidé à mettre un pied dans la rencontre. Cependant, bien en place, nous effectuons un énorme travail de quadrillage du terrain. Nous coulissons intelligemment pour combler notre déficience numérique. Pour l’heure, ASPTT  Champigny ne se contente que de longs ballons balancés devant, bien repoussés par notre défense ou capté par notre portier impérial.
Alors que la partie a repris depuis une dizaine de minutes, un bon ballon donné le long de la ligne par Miguel, voit Emile s’extirpé de son vis à vis, pour décocher un centre tendu à ras de terre. Max lancé plein axe après une course de 30 mètres, conclut d’un plat du pied une action magnifique (2 – 0). Sur la banc, nous exultons, notre adversaire est sonné mais pas coulé.

A deux zéros et la tête sous l’eau, notre adversaire va tout donner. Le match prend alors une allure épique. Nous allons mettre notre plus beau bleu de chauffe pour contrecarrer les desseins adverses. Junior dans un premier temps rentre en jeu pour donner de la profondeur. Tom le rejoint rapidement pour former avec Emile, un joli sapin chargé de combler les trous au milieu, écoper sur les côtés et si possible conserver le cuir et planter des banderilles. Notre milieu défensif composé de Thomas et de Max, cavalent et ratissent. Nos quatre gardiens du temple derrière veillent et interdissent l’accès au sacro saint. C’est là qu’en ultime rempart, Saint Sangaré va faire des merveilles.
Nous assistons désormais à une jolie attaque défense dans laquelle Champigny va se montrer dangereux. Un pied, un corps, une main de notre portier va mettre en échec les attaques de nos opposants. Nous arrivons même parfois à jouer des contres intéressants par l’intermédiaire de notre bel arbre de Noël.
Le match se débride. Le ballon passe d’un camp à l’autre en peu de temps. Notre belligérant vient s’écraser sur notre bloc. Quant à nous nous jouons tous les coups à fond.
Je rentre pour le dernier quart d’heure pour donner davantage d’impact au milieu.
Néanmoins, les attaques adverses se font plus tranchantes. Sangaré étant obligé de s’employer à maintes reprises pour garder notre but inviolé.
Sur l’une d’elles, il accomplit un miracle. Sur un centre impeccable venu de la gauche, un attaquant de Champigny frappe violemment dans les cages à 10 mètres du but. Le ballon semble inexorablement prendre le chemin des filets. C’est là que Sangaré surgit pour effectuer une parade pratiquement à bout portant pour sortir ce but tout fait. A vitesse réelle, c’est impressionnant l’arrêt qu’a effectué notre gardien.
ASPTT Champigny pousse, nous subissons des assauts répétés. Nous ressortons tant bien que mal. Nous nous mettons chiffons. A deux minutes du terme de la partie, notre opposant obtient un penalty suite à un léger accrochage à trois mètres du but.
Celui-ci est repoussé par Sangaré avant qu’un joueur adverse plus prompt vienne catapulter le ballon dans nos filets (2 – 1).
Le match se conclut suite à notre engagement. Nous tenons cette victoire méritée au terme d’une partie vaillamment acquise avec de jolis valeurs d’abnégation, de solidarité et aussi de belles promesses collectives déployées.

Le jeu et les joueurs

Homme du match : Sangaré
Superman a encore frappé. Enorme, grandiose, il n’y a pas de qualificatif pour la prestation triple XL de notre gardien. Il nous épate constamment. Nous croyions avoir tout vu. Non, samedi il a sorti une parade venu d’ailleurs. Ce mec n’est pas humain. Il  y a un martien sur terre. Il joue au football, pas au FC Barcelone, mais à l’APSAP.

Mention spéciale : Max et Yohan
Dans la lignée de son dernier match, Max a effectué une grosse prestation. Peu de déchets, des courses toujours vers l’avant et un gros volume de jeu, viennent illustrer cette solide et belle prestation.

Quant à Yohan, quoique chahuté en début de match, il a su joué juste, bonifiant chaque ballon passé entre ses pieds. Quant à ses coups pieds arrêtés, des merveilles dont une qui a fait mouche. Continues, ne t’enflammes pas, tu es sur le bon chemin.

Mention particulière : Au reste de l’équipe pour avoir offert cette magnifique performance collective. Que ce soit devant, au milieu ou derrière, nos soldats ont mis du cœur à l’ouvrage pour mijoter tous les ingrédients de la victoire. Félicitations.

Avec de nombreux jeunes qui découvraient le niveau, l’équipe a effectué une prestation remarquée. C’est la preuve de la vitalité d’un groupe de plus de vingt joueurs qui composent l’équipe une. D’autres ont le potentiel. Il n’est pas exclu l’arrivée d’autres éléments dans l’équipe.
Aujourd’hui l’APSAP, c’est un groupe étoffé, une belle ambiance avec des joueurs avec une tête bien faite. C’est notre plus grande réussite.
Néanmoins, cela implique une concurrence plus grande avec l’émergence de nouveaux talents. Aux anciens de montrer qu’ils sont toujours présents, aux  nouveaux de maintenir leur curiosité et leur investissement.
Attention pour certains de vouloir capitaliser sur un passé récent ou des qualités accréditées, la compétition c’est de l’exigence à chaque instant. Cela vaut aussi pour les jeunes pousses qui ne doivent pas s’enflammer ou se voir trop beau. Hier, c’était la  vérité d’un match. A tous de conserver ce bien vivre ensemble et respecter l’éthique, les valeurs actuellement en cours à l’APSAP. Nous y veillerons.
Encore bravo. A mardi.

2 comments on “Deux victoires qui font du bien!

  1. SamlePirate

    Bravo Maxounet 😄mais tu peux encore mieux faire…

    Quant à Yohan, tu as été très présent tout au Long de la partie, continue à prendre de la confiance. L’avenir t’appartient!

    Bravo à tous pour cette victoire qui nous relance. Attention on arrive🚀

  2. Bravo les gars !! Ravi de lire ces ce et surtout de voir que les anciens sont là et que les nouveaux apportent leur pierre à l édifice apsapien ! Ravi du double de guigui qui revient après 2 ans de blessures, du comportement de Loulou qui doit encore plus encadrer les jeunes et conscient de l exemple donne aux jeunes, du 1er but de Yohan, du retour de max ainsi que cet échange entre les équipes réserve, 1ère et même lundi soir. Bises, de retour jeudi prochain. Bons entraînements et bon match de coupe !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :