Actualités

Un nul arraché au mental, une défaite entachée d’une faillite morale

Retour sur les résultats du weekend comptant pour la 6e journée de championnat de division d’honneur de football entreprise (photos en ligne).

Equipe réserve

Match nul 3 – 3

Composition : Seb, Arslen, Fredo, Gabriel, Emerik, Adrien, Antoine, Louis, Fahd, Lounes et Kaba.

Sur le banc : Chris, PJ et Marc-Edem.

Discours d’avant match : le match va être « musclé » face à une équipe qui ne lâchera rien et qui tentera d’imposer son physique. Malgré son classement US Nett a réalisé de bons résultats et encaisse très peu de but. Nous sommes prévenus. Nous restons au classique 4-2-3-1. L’idée est d’entamer le match en maitrisant le cuir afin de se créer des situations intéressantes et de ne pas subir. La solidarité affichée lors de matchs précédents est bien entendue mise en avant et doit être de nouveau présente.

Première mi-temps

La réserve de l’APSAP commence la partie avec sérénité. Le ballon est maitrisé et tourne bien. Des actions de qualité sont à mettre au crédit de l’APSAP, notamment un face à face gagné par le grdien de l’US Nett face à Lounes. Notre adversaire du jour augmente l’impact dans les duels. Le match s’équilibre et c’est finalement l’USNett qui ouvrira le score. Suite à une récupération haute l’avant-centre est lancé en profondeur et ouvrira le score, aidé par une défense arrêtée et croyant à un hors-jeu imaginaire… L’APSAP ne baisse pas les bras et tente de reprendre le jeu à son compte. Adrien bien en jambe régale au milieu de terrain. Sur une action plein axe Adrien voit le superbe appel de Louis et lui glisse la ballon : l’APSPA égalise. Le match reste équilibré et notre adversaire du jour fait mal sur certaine action notamment avec des fusées sur les côtés. Nous craquerons encore deux fois, une fois sur une erreur de transmission très bien exploitée par l’US Nett et une seconde fois après que la fusée n°11 fausse compagnie à notre défense. Le score à la mi-temps est sévère. Le discours à la pause est simple : il reste 45 mn pour réagir et mieux gérer nos situations favorables.

Fahd sort à la mi-temps au bénéfice de PJ et Marc Edem est entré avant la pause à la place de Gabriel blessé.

Deuxième mi-temps

L’APSAP entame bien cette 2e période avec de l’envie. Sur un CF (ou un corner) et suite à un cafouillage, Kaba poussera le ballon au fond d’un but vide. Le contexte psychologique tourne en faveur de l’APSAP qui continue sa domination. Les situations favorables se multiplient. Qqs contres nous inquiètent mais la défense et Seb, qui dépanne dans les buts, veillent. Les apsapiens voient les minutes sans parvenir à marquer mais n’abdiquent pas. Leurs efforts seront récompensés en toute fin de match ou suite à un nouveau cafouillage sur coup de pied arrêté, Emerik viendra pousser un ballon au fond.  3-3, score final.

L’homme du match : Adrien a régalé au milieu : des râteaux, des crochets, des passes. Le jeu peut parfois être épuré, mais une prestation de qualité.

Mentions spéciales : A Emerik qui n’a jamais été passé dans ce match et à Louis qui revient dans une forme très intéressante pour la suite.

Equipe première

Défaite 3 – 0 

Compo : Sangaré, Miguel, Nathan, Olivier, Xavier, Fifi, Thomas, Madi, Mathieu, Will et Yohan.

Sur le banc : Tom, Ismaël et Vincent.

Défaite douloureuse ce samedi à domicile face à US Net. Pourtant, nous escomptions lors de ce match entamé une série après notre victoire à l’extérieur acquise lors de la journée de championnat précédente.

Ce samedi, si défaite il y a eu, elle émane d’une défaillance globale sur le plan mental alors que nous étions menés 1 – 0. Sans ressort, inhibée, l’équipe n’a jamais trouvé les ressources pour repartir du bon pied.

Cependant, les débats avaient plutôt bien commencé. Une première demi-heure enlevée, où notre capacité à jouer, combiner, augurait d’une partie de belle facture.
Bien en place défensivement, compact au milieu, et en jambes devant, nous avons produit, sur les bases du plan échafaudé, un football de qualité.
Le but encaissé en fin de mi-temps et une seconde période insipide ont scellé un destin funeste.

Cette débâcle quoique dur à avaler n’est pas à ranger dans la catégorie « fiasco » du match face à CG 92.
En effet, autant lors du match face à CG92, il n’y avait rien à retenir de positif, autant samedi des motifs de satisfaction étaient notable.
Cette première demi-heure avec les ingrédients cités au préalable laissent entrevoir de lendemains meilleurs.
Une condition est indispensable à cela pour effectuer ce rebond : une capacité de résilience qui doit s’accompagner d’un mental à tout épreuve.
Dans les coups durs en plein match, avoir cette capacité à lever la tête, à se sortir les tripes sur le terrain, et tout donner pour n’avoir aucun regret.

Ce ressort existe à l’APSAP. Notre équipe réserve nous en a montré le plus bel exemple. Menés 3 – 1 à la mi-temps, nos copains ont arraché sous nos yeux un match nul valeureux.

Les groupes ne devraient pas trop bouger le weekend prochain en raison du règlement qui interdit aux joueurs de première de jouer en coupe avec l’équipe réserve.
Pour autant, le staff sera attentif la semaine prochaine aux performances  des uns et des autres pour construire un groupe compétitif pour aller défier le champion en titre dans deux semaines.

Attention avant, il y a la coupe. Il faut se reprendre maintenant et surtout ne pas oublier ce qui a manqué : un esprit de guerrier.

Bon dimanche

A mardi

0 comments on “Un nul arraché au mental, une défaite entachée d’une faillite morale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :