Compte-rendus

Pas à la hauteur !

Ce samedi 10 décembre 2016, l’Apsap se déplaçait à Chambourcy pour défier les leaders du championnat D.H, mais dans le cadre d’un 32 ème de finale de Coupe de France Entreprise.


Outsider avant la rencontre et restant sur trois bonnes prestations, notre équipe avait à cœur de déjouer les pronostics.
Avant le match, Philippe devait  faire face à trois absences : Will et David ( malades ) et Thomas ( absent ).

La composition est la suivante :

Sangaré – Miguel – Nathan – Matinou – Louis Xavier – Adrien- Gilles – Medhi – Yohan – Emile et Ismael.
Sur le banc : Matthieu – Vincent – Olivier.

Première mi-temps :

Le match commence et nous constatons que trois titulaires de notre confrontation du 26 novembre 2016 sont remplaçants.
Quant au numéro 4 qui nous avait tant fait souffrir, il mange un Mac Do en tribune , accompagné du numéro 10 de la saison précédente ( excellent joueur ) , désormais licencié au P.S.G.
Est-ce à dire que nos adversaires nous sous estiment ?

La réponse ne tarde pas. Dès les premières minutes, les joueurs de Chambourcy investissent notre camp en déroulant leur football.
A la baguette se trouvent le numéro 10 ( qui a abandonné son poste de latéral ) et le numéro 7 ( qui lui a déserté son poste d’ailier ) de notre précédent duel.
Positionnés en milieux relayeurs, ces deux joueurs prennent la direction des opérations et nous font voyager sur tout le terrain.
Dans les dix minutes, Chambourcy se crée deux magnifiques occasions d’ouvrir la marque.
L’Apsap est ballotée et ne trouve aucune solution . Nos joueurs sont anesthésiés et ne proposent aucune réaction , que ce soit dans l’intensité, les duels ou l’envie.
Ce qui devait arriver se produit : sur un coup franc anodin, notre défense apathique laisse filer le ballon dans la surface. Ce dernier échoie à l’avant centre adverse qui crucifie Sangaré.
1-0 pour Chambourcy à la 25 ème minute.

Nos adversaires ne desserrent pas leur emprise et l’Apsap continue de souffrir.
Sur une relance hasardeuse dans l’axe dix minutes plus tard, c’est à nouveau un attaquant adverse qui se retrouve seul face à Sangaré.
Opportuniste, il ne se fait pas prier pour doubler la mise. 2-0 à la 35 ème.
Déjà mal en point, nous nous permettons d’offrir deux buts à notre adversaire.
Sonnés pour le compte, la mi-temps est sifflée après une nouvelle séquence intensive de Chambourcy.

A la pause, Philippe pointe nos carences et demande une réaction.

Deuxième mi-temps :

Matthieu et Vincent remplacent rapidement Gilles et Medhi.
Nous tentons de réagir en proposant plus d’impact. Mais nos attaques sont trop timides pour inquiéter Chambourcy.
Nos adversaires sont en gestion  et ont branché le pilote automatique de leur collectif.
A vingt minutes de la fin, nous passons à trois défenseurs pour presser plus haut.
Une petite réaction a lieu, mais pas suffisante pour revenir au score, le gardien adverse passant une après-midi tranquille.
Nous nous exposons défensivement et Chambourcy en profite pour parachever le score à 3-0 sur une très belle action menée en contre attaque.
L’arbitre siffle , à l’issue d’une énième attaque de Chambourcy sur laquelle Sangaré s’interpose,  la fin de notre calvaire.

Le jeu et les joueurs :

Nous attendions une grosse performance de nos joueurs.
Inhibés par l’enjeu, mal préparés ( retard de joueurs ) , mal équipés ( chaussures moulées pour pas mal de joueurs sur un terrain gras ) , pas motivés,
ils n’ont pas relevé le défi qui leur était proposé.
Il aurait fallu d’autres ingrédients pour prétendre se qualifier.

Quand à nos adversaires, ils  étaient 16 sur la feuille de match.
Ils sont arrivés une heure et demi avant la rencontre, ils étaient équipés et préparés.
Une heure avant , ils s’échauffaient et répétaient leurs gammes. Et quand le match a commencé , ils ont déroulé leur football avec sérieux.
Ce samedi après-midi à Chambourcy, il y avait une classe d’écart , à tous les points de vue.

L’homme du match : Le numéro 10 et capitaine adverse.

Positionné arrière droit il y a quinze jours, il a officié cette fois en position de relayeur et a dévoilé toute sa panoplie de footballeur : jeu court, jeu long, dribbles,  remises, percées… la totale.
Un excellent joueur.

Honorable mention : Sangaré

Il a évité par ses interventions et ses arrêts une défaite plus lourde.

Bilan et perspectives :

Que souhaiter à l’Asptt Chambourcy ? Un très beau parcours en Coupe de France pour cette équipe talentueuse qui sait recevoir :
Un superbe terrain en hors d’œuvre,  un 3-0 en plat de résistance et une collation offerte en dessert.

Quant à l’Apsap, elle va devoir se remotiver pour aborder une échéance importante samedi prochain : Banque de France, invaincue en championnat.
Il faudra une autre opposition pour bien figurer dans ce dernier match de l’année 2016.

4 comments on “Pas à la hauteur !

  1. Coach oat

    Vous pouvez faire quelque chose contre Bdf, croyez en vos chances. Bon match

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :