Actualités

Un nul et une défaite

Retrouvez les comptes rendus des matchs de ce weekend contre EXPOGRAPH.

Réserve : match nul 2-2

Compo : Kader, Marc-Edem, Fredhino, Fredo, Kaba, PJ, Antoine, Philippe, Lounes, Johan et Chris.

Sur le banc : Yves, Emerik et Marco

Emerik se teste à l’échauffement et c’est la mauvaise nouvelle du jour : ses adducteurs ne sont pas opérationnels… Les coahs décident de le préserver. Le challenge va être intéressant face à une équipe qui nous a posé des difficultés et qui est juste devant nous au classement. Les consignes sont claires face à une équipe qui aime avoir la possession du ballon : le bloc doit rester compact. Les coachs rappellent également que le jeu adverse est fait de relance courte avec un jeu souvent animé par le 6 et/ou le 10. Un pressing sur ses joueurs doit permettre de récupérer des ballons intéressants.

Première mi-temps :

L’APSAP entame le match correctement, les consignes tactiques sont respectées. Le cuir est plutôt maitrisé par Expograph mais le bloc apsapien n’est pas mis en défaut. Malheureusement, lors des récupérations nous ne parvenons pas à utiliser correctement le ballon. Les transitions au milieu du terrain sont difficiles. On s’appuie cependant sur une belle solidarité, noamment dans le pressing collectif. Du coup le match est équilibré et les équipes se rendent coup pour coup. Nous prenons l’avantage au score sur un beau pressing collectif qui voit Antoine s’emparer de la balle à 30m du but. La défense adverse manque d’agressivité et le laisse avancer ce qui permet à Antoine de placer une belle frappe qui termine sa course dans le but adverse. 1-0 pour l’APSAP. Malheureusement peu de temps après Fredo voit sa blessure au mollet se réveiller. Yves rentre pour former un trident de milieu défensif avec Antoine et PJ dans un 4-3-3. Nous sommes obligés de sacrifier Lounès et de le placer en défense centrale au côté de Kaba. Ce changement apporte un peu de flottement au sein de la défense de l’APSAP qui recule. Expograph assoit sa domination et récupère le ballon de plus en plus vite. Sur deux actions similaires, l’une côté droit puis l’autre côté gauche, Expograph va revenir au score puis prendre l’avantage face à une défense de l’APSAP qui laisse trop d’espaces. 2-1 pour expograph à la mi-temps.

La mi-temps permet de régler qqs détails et de redonner de la motivation aux joueurs un peu sonnés.

Deuxième mi-temps :

Le match conserve la même physionomie : Expograph possède le cuir mais parvient difficilement à créer des brèches dans le bloc apsapien. Les apsapiens se donnent et se soudent au fil des minutes. Sur un pressing collectif intéressant, l’APSAP récupère un ballon haut. Chris est lancé en profondeur et malgré la présence de ses deux défenseurs centraux le gardien décide de venir couper la trajectoire de la balle de la tête. Le ballon revient sur PJ, qui ne réfléchit pas et propulse le ballon dans les filets adverses, vides, d’une magnifique demi-volée de 40 m environ. Afin de remettre un peu le pied sur le ballon, Fredo fait un changement tactique. Marco remplace Philippe. Marco prend le flanc droit de la défense, Marc Edem glisse dans l’axe et Kaba passe en 2e attaquant dans un 4-4-2. Le but et le changement tactique permettent à l’APSAP de reprendre la possession de la balle. On joue dans le camp adverse et les occasions s’accumulent sur coup de pieds arrêtés notamment. Expograph a également des occasions. Le match finira logiquement sur un score de parité : 2-2.

Le jeu et les joueurs

Homme du match : PJ et Antoine

Du combat, du terrain couvert, de la participation au jeu et un but comme cerise sur le gâteau. Ils ont joué côte à côte et ont fait un gros match.

Mention spéciale : Lounès et Kaba

Les blessures et les absences nous ont fait jouer avec une défense centrale composée d’un avant-centre et d’un meneur de jeu. Il y a eu des largesses, mais globalement ils ont fait le boulot. Bravo les gars et merci.

 

Equipe première :Défaite 3-1

Compo : Sangaré, Miguel, Nathan, Olivier, David, Gilles, Adrien, Xavier, Will, Emile et Samir.

Sur le banc : Matinou et Fifi.

1ère mi-temps :

Au bout de cinq minutes, l’APSAP  est mené 2 – 0. Autant dire que le match a mal débuté. Sur le premier but concédé, le grand attaquant d’Expo Graph récupère un ballon aux vingt mètres. Aucunement gêné, il s’avance dans la surface, effectue un grand pont sur notre défenseur, enchaîne avec un petit pont sur le gardien et enfin marque dans le but vide (0 – 1). Je ne savais pas que le premier buteur du jour était titulaire d’un master en génie civil. Trois minutes plus tard un penalty concédé vient corser l’addition d’un repas qui n’en est qu’à son entrée (0 – 2).

Sonné, l’ASPAP met quelques minutes à se relever. La domination adverse est à son comble. Pour mémoire, nous avions réalisé la même entame au match aller chez eux.
Rapidement et avant de sombrer complètement, nous opérons un changement tactique pour gêner la relance adverse et se procurer des occasions pour revenir.
Néanmoins, décidément mal embraqué dans la partie du jour, nous concédons un nouveau penalty. Heureusement, Sangaré détourne la balle du KO.
Cette réorganisation porte ses fruits. Avec un jeu de passes plus vertical et assuré, nous obtenons plusieurs occasions pour réduire la marque.
Une belle ouverture vers Will, suivi d’une belle accélération voit ce dernier catapulter le cuir dans les filets adverses grâce à une frappe imparable. (1 – 2).
Nous poussons jusqu’à la mi-temps. Il ne manque pas grand chose pour revenir à la marque.

L’intermède nous permet de resituer les bonnes et mauvaises choses effectuées lors du premier acte. Malgré un départ catastrophique, l’APSAP a démontré des signaux lui permettant d’espérer. Une fois les forces et faiblesses adverses analysées, un plan de jeu est mis sur pied pour aborder la deuxième partie du match.

Deuxième mi-temps :

Nous reprenons sur les mêmes bases que la fin de la première mi-temps, à savoir sur un bon rythme et une attitude positive. Notre adversaire procède par contre attaques rapides. Jouant plus haut, nous arrivons à créer de bons décalages sur le côté droit de notre attaque. Dommage que les centres ne trouvent pas preneur. Néanmoins, une merveille d’ouverture plein axe, trouve Emile qui bute sur le portier adverse. Quelle occasion !
Matinou rentre pour apporter du punch sur le front de l’attaque.
Très rapidement, une nouvelle occasion de revenir se propose à l’APSAP. Un joli jeu à droite une nouvelle fois (où est passé la gauche ? Pauvre Matinou !), débouche sur un pointu détourné in extremis par le gardien d’Expo Graph.
La fatigue se fait sentir dans les jambes. Les lignes desserrées permettent à notre adversaire de perpétrer quelques contres qui heureusement ne débouchent sur rien.
Malgré tout, nous poursuivons nos efforts. Un peu plus brouillon, notre jeu encore plus vertical va se nourrir de quelques situations intéressantes. Que ce soit par Will, Samir ou Emile, il ne manque pas grand chose pour se procurer la balle d’égalisation. A chaque fois, les opportunités se déroberont soit par manque de justesse dans la passe ou une mauvaise option de jeu.
Alors qu’il reste une douzaine de minutes de jeu, un nouveau rebondissement surgit. Une récupération de balle adverse au milieu de terrain, permet à un joueur d’Expo Graph de réaliser un lob à 35 mètres de nos buts. Une petite réplique à la merveille de Menphis Depay réalisée ce weeekend. Merci pour le geste. Adieu le come back.
Ce troisième but adverse nous tue. Nous reprenons nos efforts dans les dernières minutes du match pour… rien.
Le match se termine par un score logique à la vue de la prestation d’ensemble des deux équipes.

Le jeu et les joueurs :

L’analyse du match est simple. Deux buts concédés trop facilement au bout de cinq minutes de jeu. Des réelles occasions pour revenir non converties. Un nouveau cadeau pour finir et on obtient le parfait cocktail de la défaite.
Je retiens juste la réaction après les deux buts adverses et le penalty détourné. Le problème c’est la REACTION. Ce serait bien d’AGIR désormais et non plus de subir les événements.
Désormais, il faut se projeter sur la suite et retenir la leçon. Au fil des semaines, ça fait beaucoup de devoirs à réviser. Apprenons vite de nos erreurs avant qu’il ne soit trop tard.

Bonne journée. A mardi

0 comments on “Un nul et une défaite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :