Actualités

Pas au niveau !

Vous trouverez ci dessous le résumé des matchs de samedi contre Banque de France.

EQUIPE RESERVE

Défaite 5-0

Composition : Marco, Arslen, Paulo, Kaba, Marc-Edem, Yves, PJ, Antoine, Chris et Philippe… (oui vous comptez bien ça ne fait que 10)

Sur le banc : Louis T et Matinou en retard…

Première mi-temps

La réserve de l’APSAP commence la partie à 10. Contrairement à la semaine dernière, notre adversaire du jour est prêt et inflige un cinglant 3-0 en 10 minutes avant que l’APSAP puisse enfin jouer à 11 contre 11. Nous continuons à prendre l’eau face à une équipe au collectif bien huilé : jeu court, jeu long, dribble dans les derniers mètres, impact physique… Nous ne sommes pas à la hauteur dans cette première mi temps et le 5-0 à la pause est largement mérité.

Je n’ai pas trouvé de mots à la mi-temps si ce n’est encouragé les gars à stopper l’hémorragie.

Deuxième mi-temps

Matinou remplace Paulo sur le flanc gauche de la défense. L’APSAP entame bien cette 2e période avec plus d’envie et plus de solidarité. Non seulement nous avons jugulé notre adversaire (certes le score était acquis) mais nous avons également réussi à produire du jeu. Nous avons eu des opportunités, notre adversaire aussi, notamment en contre.  L’APSAP fera match nul sur cette 2e période.

L’homme du match : Il n’y en a pas. Je tiens juste à féliciter les gars présents sur le terrain. Certes nous avons pris le bouillon en première période face à une très belle équipe, mais nous avons su réagir en seconde période alors que nous aurions pu sombrer.

Je rappelle qu’au match aller nous avions fait jeu égal avec Banque de France en nous inclinant 2-1 en toute fin de match. A cette époque, nous étions plus de 20 à chaque entrainement, nous étions à l’heure aux matchs, nous étions 14 à chaque match… Vous avez les ingrédients de la réussite, à vous de jouer maintenant.

EQUIPE PREMIERE

Défaite 4-0

Après un bon match nul à US NETT, l’Apsap recevait ce samedi 01 avril 2017 à Lenglen un ténor de la division : la Banque de France.
De nombreux joueurs étaient absents , notamment notre pièce maîtresse SANGARE, gêné par son genou.
Le discours d’avant match était clair : effectuer une bonne prestation face un sérieux client.

L’équipe était la suivante :

Nour, Miguel , Mike , David, Thomas, Philippe, Adrien, Yohan, Wilfried, Ismaël et Louis.

Sur le banc : Emile, Tom, Samir.

Première Période :

Notre équipe commence le match de manière appliquée.
Mais au bout de dix minutes, Philippe doit sortir suite à une blessure à la cheville. Il est remplacé par Tom qui prend le couloir droit.

Les meilleures actions sont à mettre à notre crédit au début du match. Ainsi, Ismael à l’affût récupère un bon ballon aux trente mètres.
Seul face au gardien avancé, il tente le lob , mais rate la cible.

Nous nous évertuons à passer sur les côtés grâce à nos deux flèches Louis et Tom.
Ceux-ci adressent de bons centres face auxquels les défenseurs adverses ont toutes les difficultés à se dégager.

C’est au plus fort de notre domination que nous allons encaisser un but évitable.
Sur un corner de la Banque de France, Nour apprécie mal la trajectoire du ballon et le remet sur la tête de l’avant centre adverse.
Ce dernier n’a plus qu’a pousser le cuir au fond de nos filets. 0-1 à la 30 ème minute.

Malgré ce coup du sort, l’Apsap repart de l’avant et obtient encore deux énormes situations.
Sur l’une d’elles, Ismael rate un plat du pied facile à trois mètres des cages. Dommage.
L’arbitre siffle la fin du premier acte sur ces faits.

A la mi-temps, nous demandons aux joueurs de rester concentrés, appliqués et de faire bloc.
Vu leur prestation en première période, il y a de bonnes raisons de penser que nous pouvons bousculer les visiteurs.

Seconde Période :

Le match reprend sur les mêmes bases que la première mi-temps : l’Apsap domine et tente d’égaliser.

Une nouvelle fois, au plus fort de notre emprise, nous allons encaisser un but évitable .
Sur un ballon anodin, Nour , visiblement stressé par l’enjeu, cafouille le ballon qui franchit la ligne.
0-2 pour nos adversaires, alors que ceux-ci n’ont obtenu aucune occasion nette.

Ce deuxième but fait office de coup de massue pour nos joueurs.
De son côté, la Banque de France déroule son football et marque deux autres buts anecdotiques.

0-4 : la défaite est cruelle.

Le jeu et les joueurs :

Difficile d’en vouloir aux joueurs qui avaient abordé le match dans de bonnes conditions.
Sérieux et appliqués, leurs intentions étaient louables et un bon résultat était envisageable.
Malheureusement, deux buts évitables, inscrits contre le cours du jeu par la Banque de France, ont douché nos espoirs.
C’est un peu le résumé d’une fin de saison compliquée où les éléments sont contre nous.
Continuons à travailler en attendant les jours meilleurs.
Comme dit le proverbe :  » Après la pluie vient le beau temps « .

0 comments on “Pas au niveau !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :