Actualités

Une belle victoire et un chat noir

Voici les comptes rendus du weekend des matchs face à Air France.

Equipe réserve

Après une préparation consciencieuse en vestiaire et à l’échauffement, l’équipe réserve a eu à coeur de débuter son match avec prudence et application.

Plusieurs joueurs ont dû prendre en charge des rôles peu habituels pour eux tout en maitrisant une disposition difficile mais nécessaire dans le contexte.

Les joueurs ont gagné en assurance et libéré le jeu tout en continuant les efforts défensifs.

L’ouverture du score est venu récompenser ce début de partie mais quelques faits de jeu sont venus rappeler la nécessité de rester attentifs.

Le jeu proposé et le travail effectué ont permis à l’Apsap de prendre ensuite la maitrise du match.

L’aggravation du score en deuxième mi-temps a permis à l’équipe de se libérer de l’organisation du début de match mais n’a pas empêché les joueurs de poursuivre le jeu et les efforts avec la même attention et la même application jusqu’au terme.

Nous garderons en souvenir quelques photos du match :
l’exemplarité du capitaine Antoine,
la première efficace de Massiré,
le match plein de Paulo,
les interventions déterminantes de José,
l’application et la générosité de Charles,
le travail sans relâche de Stan et Philippe,
les percutions de Hugo et Nicolas, qui a dû patienter en première mi-temps,
la créativité de Hugo et David,
la rentrée de Jean-daniel qui a su se fondre dans le jeu,
et enfin l’humilité et le sourire de Ismael qui a … ha, pardon, on me dit dans l’oreillette qu’il n’a pas marqué.

N’oublions pas la satisfaction du coach à suivre ce match et ces garçons.

Equipe première

Match nul 2 – 2

Il fallait éviter de se crasher ce samedi 25 novembre 2017 à Lenglen contre Air France , afin de redécoller au classement.

Pour cela, il était fait confiance aux joueurs suivants :

Serge, Miguel, Kaba , Adrien, Momo, Mehdi, Pierre Jean, Julien, Émile, Louis et Matthieu.

Sur le banc : Ibrahim, Junior et Philippe.

Comme les derniers match, nous effectuons un bonne entame en première mi-temps. Matthieu donne le fournis aux défenseurs.

Sur une énième humiliation, il est fauché en pleine surface.

Pénalty sifflé, qu’Emile transforme pour donner un avantage de 1-0 à l’Apsap au bout de 5 minutes de jeu.

Face à une faible équipe d’Air France , cela ne pouvait pas mieux commencer.

Mais une coupable suffisance et un déchet technique trop important nous empêchent de prendre l’ascendant.

Nous évoluons sur un rythme de sénateur ou de joueurs de plage.

Pire, une frappe du numéro 10 adverse s’écrase sur la transversale de Serge.

A la mi-temps, il est demandé de produire plus de jeu tout en assurant en assurant des transmissions plus rapides.

L’entame de la seconde période sera plus sérieuse, mais nous faisons encore preuve de maladresse dans nos passes et notre finition..

A l’heure de jeu, une très belle combinaison sur le côté droit ( travaillée à l’entraînement ) entre Miguel et Louis débouche sur un centre que Matthieu reprend pour doubler la mise. 2-0 pour l’Apsap.

A cet instant, nous pensons nous diriger vers une victoire paisible.

Que nenni puisque les joueurs d’Air France se révoltent et décident de se dépouiller sur chaque ballon.

A vingt minutes de la fin, un coup franc bien tiré du 10 adverse  trompe Serge et permet à notre adversaire d’espérer. 2-1.

Pire, sur un ballon mal repoussé par notre milieu de terrain , l’arrière gauche d’Air France réussit à récupérer un ballon entre trois de nos joueurs et trouve la lucarne. 2-2 à dix minutes de la fin. Incroyable !!!

Nous poussons dans les derniers instants du match ( enfin !!! ) en jouant rapidement vers l’avant, mais sans trouver l’ouverture.

L’arbitre sifflé la fin sur ce score nul de 2-2.

Bilan :

Même avec la meilleure volonté , il est difficile de ressortir du positif dans cette rencontre.

Seul Matthieu évolue à un niveau de joueur prétendant vouloir évoluer en D.H.

Kaba, quant à lui, a une nouvelle fois fait le job derrière.

Pour le reste, c’est trop peu que ce soit dans l’engagement, la volonté ou la technicité.

A ce stade, il est difficile de prétendre jouer la montée. Nous ne produisons pas assez d’efforts et nous sommes pas assez outillés techniquement ( que ce soit à l’entraînement ou en match ) pour prétendre à autre chose que notre classement actuel.

En face, une équipe d’Air France limitée,  et qui a joué à onze tout le match ( leur seul remplaçant n’est pas rentré en jeu ) , nous a donné une leçon d’humilité.

Nos adversaires ont fini fatigués, émoussés, blessés pour certains, mais avec le sentiment d’avoir tout donné.

Ce n’est pas le cas de nos joueurs qui jouent à l’économie et qui pourraient, pour certains, enchaîner une second match.

Aujourd’hui, ne parlons plus de montée, mais tentons de faire au moins une saison correcte en tenant notre rang.

 

0 comments on “Une belle victoire et un chat noir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :