Compte-rendus

Métro RER vs APSAP

Retour sur les matchs du weekend.

Equipe réserve

Ce samedi, Apsap a rencontré un concurrent direct au classement (en réserve) et a joué ce match à 10 du fait des très nombreuses absences.

Avant-match

Le premier travail dans le vestiaire a consisté pour chacun à passer de la déception du manque de disponibilités des copains à une envie totale de réussir une belle prestation.
La consigne a donc été d’oublier le contexte, de jouer au football, de profiter de cette chance d’être ensemble et de tout donner avec patience et intelligence.

Apsap s’est organisé en 4-4-1 : Pedro (Jay) dans les buts, Joachim (g) et Alain (d) en latéraux, Nicolas Z et Samir dans l’axe de la défense, milieu en losange composé de Charles (def) et Massiré (off), Nicolas Z et Philippe sur les cotés, David jouant en pointe devant le losange.

Les consignes globales et les instructions plus précises de chacun ont été données.
Puis, première adaptation pour permettre à Alain de supporter moins de responsabilités, il a été demandé à Philippe et Alain d’échanger poste pour poste.

Première Mi-temps

Apsap a débuté prudemment ce match, s’est bien organisé pour défendre et a essayé d’assurer la construction.
Metro RER a fait de même en respectant une grande phase d’observation.

Mine de rien, le jeu s’est mis en place avec des caractéristiques propres à chaque équipe.

Metro RER a commencé à lancer des balles en profondeur sur ses avants, dans l’axe.
Apsap a répondu en révisant ses basiques sur le tas et en appliquant les techniques de hors-jeu mais aussi en assurant les coupures sur les balles longues.

La construction coté Apsap a été principalement assurée à l’origine par Samir et Nicolas Z qui ont ouvert régulièrement vers Charles ou Massiré voire David directement
ou qui ont alerté Nicolas B ou Alain pour porter le jeu sur les cotés, Joachim et Philippe assurant le soutien sur ces mêmes cotés.
Metro RER a alors répondu par une belle organisation compacte en défense.

Mais chaque équipe est aussi tombé dans certains travers l’empêchant de faire la différence.
Metro RER n’a pas pris le temps nécessaire à la création de décalage et a poursuivi sa recherche immédiate de la profondeur dans l’axe.
Apsap a trop porté le ballon, n’arrivant pas à bouger le bloc adverse et à trouver les espaces dans la défense.

A ce petit jeu, c’est Metro RER qui a cependant eu fruit de son travail.
Par 2 fois, Apsap n’a pas maitrisé le positionnement difficile mais nécessairement rigoureux en défense et Metro RER a pu trouver le chemin du but.

Pause

2-0 à la pause et plusieurs constats :
coté metro : la recherche constante de la profondeur dans l’axe, le manque de capacité à produire du jeu, la défense compacte.
coté apsap : la nécessaire discipline en défense, le manque de mouvement du ballon pour bouger le bloc adverse mais aussi la nécessité, la capacité et l’envie de prendre des risques.

Les consignes ont donc été données en conséquence.
Et deuxième adaptation, compte tenu de la capacité d’Alain, maintenant, de supporter la responsabilité en défense, il a été demandé à Philippe et à Alain d’intervertir à nouveau leur positionnement.

Deuxième mi-temps.

Apsap a fait un pressing haut de tous les instants qui a empêché non seulement Metro RER de produire du jeu mais aussi de sortir le ballon facilement.
Apsap s’est également réposé sur ses seuls défenseurs axiaux et milieu défensif pour couper les actions de contres adverses.
Enfin, Apsap a produit plus de belles séquences et percutions pour une meilleure animation du jeu.

Ainsi Nicolas, Philippe, Massiré et David ont animé le jeu essayant plus de combiner mais aussi de provoquer.
Les latéraux Joachim et Alain ont offert leur soutien tout en assurant leur positionnement défensif.
(*) A noter la frappe d’Alain de 25m sur une balle en retour de défense que nous aurions tous aimé voir au fond des filets.

Charles, capitaine exemplaire, a multiplié les interventions défensives tout en apportant son soutien offensif.

Nicolas Z et Samir ont tout donné pour couper court aux attaques adverses malgré quelques frissons dans le stade sur deux ou trois ballons inévitables.
Pedro (Jay) a assuré ses sorties et ses relances au pied, alternant jeu court avec ses défenseurs et jeu long vers le haut du terrain.

Metro RER, pour sa part, n’a fait que reproduire son schéma de jeu en profondeur dans l’axe, éprouvant des difficultés à ressortir de sa zone défensive mais réussissant néanmoins à se procurer quelques situations.

A ce petit jeu, c’est Apsap qui, cette fois, a reçu la récompense pour sa tactique, son jeu, sa motivation, sa solidarité, ses efforts physique et sa maitrise technique.

Après un pressing et une récupération haute ainsi qu’une belle séquence au coeur des 18m adverses, David a réussi une pichenette au dessus du gardien qui est allé mourir dans le petit filet droit.

Apsap a alors augmenté la pression.
Et les relances de Charles ou de Nicolas Z se sont fait entendre dans le stade : « Rouges, en place  » ou « Rouges, ensemble ».

A trois minutes de la fin du match, c’est Nicolas Z, seul au deuxième poteau malgré une forte densité de joueurs, qui a égalisé d’une tête volontaire.
(*) A noter que l’arbitre de centre a déjugé son arbitre de touche qui a signalé un hors-jeu en voyant le but de Nicolas. Bravo, Monsieur l’arbitre.

L’apsap est resté en place et a maitrisé le jeu des dernières minutes jusqu’à ce que l’arbitre siffle la fin du spectacle.

Après-match

Alors que Apsap a ramené un point de son déplacement, les cris, les sourires, les accolades, la fierté et le plaisir sont venus récompenser l’esprit qui a régné dans l’équipe réserve ce bel après-midi d’hiver.
On se rappellera l’écoute, la solidarité, l’application et l’ambition de l’ensemble des joueurs mais aussi le plaisir du coach d’avoir emmener ces garçons.

Tout recommence Lundi.

Merci à Olivier pour sa présence à mes cotés.

Equipe première

En ce samedi 03 février 2018, il n’était pas bon mettre un footballeur dehors : ciel gris , temps froid, vent fort et pluie glaçante.
Pourtant , au Parc du Tremblay à Champigny, huit équipes du groupe s’étaient données rendez-vous pour s’affronter : New Team contre Air France, Asptt Champigny contre Poincaré , AXA contre les Communaux de Maisons Alfort et l’Apsap qui se déplaçait  chez Metro RER Ligne À.

Le contexte était difficile pour l’Apsap qui n’avait que 11 joueurs disponibles pour la première et 9 joueurs pour la réserve, suite à une cascade de blessés et de défections.

En lever de rideau, c’est donc La Prune qui fait le dixième homme dans une position d’arrière droit en réserve. Nous voyons nos copains s’arracher en infériorité numérique pour obtenir un très bon match nul 2-2 dans les arrêts de jeu.

En première, avec deux défenseurs  seulement de métier et une pléthore d’attaquants, une équipe expérimentale était composée, sans remplaçants :
Serge – Ismael, Mike, Gilles , Louis Xavier, Medhi, Matthieu, Julien, Émile, Louis et Junior.

Première période :

Le match débute avec une équipe de l’Apsap apathique, le temps pour nos adversaires de se montrer dangereux avec une frappe de l’ailier droit adverse boxée par Serge en corner.

Puis conscients de leur supériorité, nos joueurs investissent le camp adverse avec Medhi à la manœuvre.
La vélocité de nos attaquants ne peut être contrée par les défenseurs de Métro qui s’en remettent à une défense en ligne pour jouer le hors-jeu. C’est dans ce piège d’école que l’Apsap butera pendant toute la rencontre, nos appels étant toujours vers avant.
Dommage car vu les espaces laissés par nos adversaires , il eut été possible de faire bien mieux même si Junior trouve la barre sur une frappe contrée.
A la demi heure de jeu, après avoir vendangé nombre d’occasions et de situations , l’Apsap ouvre la marque . Louis s’échappe sur son aile droite et adresse un centre très fort devant les buts de Métro.
Pressé par Émile, le stoppeur adverse marque contre son camp. 1-0 en notre faveur.

Cinq minutes avant la pause, nous avons l’occasion de tuer le match : nous jouons une rapide contre attaque qui finit par un trois contre un devant les cages de Métro . Mais cette nouvelle occasion est à nouveau mal négociée.

A la pause, il est demandé à nos joueurs de mieux utiliser le ballon et de se montrer plus précis devant les buts adverses.

Seconde période :

Elle débute comme la première : une équipe de l’Apsap qui domine, mais qui ne peut concrétiser nombre de situations.
Il faut attendre l’heure de jeu pour que nous fassions le break : Medhi tire un coup franc vicieux des 25 mètres au premier poteau qui est cafouillé par le gardien de Métro . 2-0 en notre faveur.
Métro est sonné et il ne nous reste plus qu’à tuer le match.
Mais Émile , qui a pris toute la défense adverse de vitesse sur une belle action trouve le poteau.
Petite cause , grands effets puisque Métro décide de jeter ses dernières forces dans la bataille.

Sur un centre anodin côté droit cafouillé par nos défenseurs, nos hôtes reviennent à la marque 2-1.
Nous tenons les dernières minutes la peur au ventre, le spectre des résultats précédents où nous avions le match gagné avant de nous faire rejoindre revenant dans les pensées.
La dernière situation sera néanmoins pour nous : Junior grille tous les défenseurs adverses , se présente seul face au gardien aux six mètres et tire … à côté.

L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur ces entre faits.

Le jeu et les joueurs :

Handicapée par les absences, ne disposant pas de remplaçants et alignant une équipe expérimentale, l’Apsap a gagné et c’est là l’essentiel.
Même si de nombreux joueurs n’opéraient pas à leurs postes, il était néanmoins possible de faire bien mieux dans l’utilisation du ballon.
Pour cela, il aurait été judicieux de mettre en place les séquences travaillées aux entraînements plutôt que de porter le ballon ou de jouer invariablement vers l’avant .

L’homme du match : Medhi.

Promu capitaine, il a harangué ses partenaires, mais il a aussi montré l’exemple en se montrant présent dans les duels et en orientant le jeu. Une belle prestation ponctuée d’un but.

Honorable mention . Ismael.

Replacé arrière droit pour la bonne cause, il a respecté les consignes et n’a jamais été pris à défaut. Il a fait valoir sa puissance physique et a initié de belles séquence sur son côté.

Bilan et perspectives .

Le staff espère plus de présence des joueurs dans les semaines à venir.
Le championnat n’est pas fini et il faudrait effectuer un parcours en coupe de Paris pour pimenter notre saison.
Se retrouver à seulement dix neuf joueurs pour deux équipes est une situation qui ne doit pas se reproduire.

0 comments on “Métro RER vs APSAP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :