Compte-rendus

Deux défaites : l’une imméritée, l’autre logique

Les comptes rendus des matchs de championnat du weekend dernier sont en ligne.

Equipe réserve

La réserve a affronté le 4e du classement et le score, froid de toute histoire, marque une défaite : 1-0.
Apsap a évolué avec 4 défenseurs, 1 milieu défensif, 5 joueurs à vocation offensive : 3 chargés de l’animation axiale et 2 excentrés.
La compo a été : Jay, Nicolas Z, Frédéric R, José, Frédéric B (très bonne 1ère apparition avec nous), Charles (C), Samir (R), Hugo V, David, Massiré, Philippe et Nicolas

Apsap a globalement fait jeu égal avec son adversaire même si certaines périodes ont été plus favorable à Poincaré.

C’est Apsap qui s’est procuré la première réelle occasion d’ouvrir la marque : Sur une belle percée en profondeur suivi d’un face à face avec le gardien, le tir a terminé sur le poteau.
Mais c’est Poincaré qui a réussi à marquer, en 2e mi-temps, sur un corner et une reprise de la tête d’un joueur placé au 2e poteau.

Poincaré a eu quelques autres occasions dangereuses : On retiendra ce coup-franc bien capté par notre gardien ou encore, sur un corner, une reprise de la tête qui a frôlé le poteau puis en fin de match une percée coté droit, une fixation de notre gardien et une passe à un joueur au centre qui n’a pas réussi à cadrer le but vide.

Apsap s’est aussi procuré quelques autres occasions : En fin de match, suite à une ouverture dans l’espace coté droit, le gardien adverse, sorti rapidement au devant de notre joueur, a évité le but égalisateur.

Puis à la dernière minute, le gardien, gêné dans sa relance à la main par un de nos joueurs, s’est vengé d’un coup de poing. L’arbitre a sifflé, a exclu le gardien du terrain mais, curieusement, n’a pas indiqué le point de pénalty. Malgré les interpellations multiples, il a même donné le ballon à relancer à la main par le nouveau gardien. L’arbitre a reconnu sa faute à l’issue du dépôt d’une réserve technique par notre capitaine. Mais soyons clair ici, elle n’a aucune chance d’aboutir.

Clôturons ces faits de jeu sur cette injustice.
Et parlons Apsap.

Quelque soient nos capacités physique, technique, tactique ou de concentration mentale, nous devons faire le maximum. Le niveau intrinsèque de chacun n’a finalement que peu d’importance, ici. Certains travaillent, s’appliquent, progressent et donnent une excellente image du club. Et Apsap peut compter sur ces joueurs.
Mais d’autres se laissent aller ou ne contiennent pas leurs émotions. Ils se mettent en difficulté et mettent les partenaires en difficulté. Et ceci empêche Apsap d’être au maximum.

Chacun s’évaluera. Le progrès passe par la présence, l’implication et l’application. Mais aussi par le respect, la cohésion et l’amitié.

Personellement, je suis fier de vous avoir vu tenir tête à une équipe solide et volontaire de Poincaré et de l’avoir inquiétée. J’ai essayé de vous aider pour cette victoire qui n’était pas loin. Progressons encore pour ne pas être tributaire de faits de jeu.

Merci à Malik qui a participé à notre match en faisant office d’arbitre assistant.
A noter son dévouement, son attitude exemplaire et son excellente prestation.

Le football commence par la tête, continue par le coeur et se termine par les pieds.
Et tout commence Lundi.

Equipe première

Défaite 3 – 0

Compo : Serge, Miguel, Kaba, Momo, Thomas, Fifi, Adrien, Gilles Mohamed L., Julien, Emile.

Sur le banc : Louis et Antoine

Déroulé du match :

Notre prestation globale ne m’incite guère à m’épancher. Nous encaissons deux buts dans les dix premières minutes. Après cela, nous relevons la tête et parvenons à produire du jeu. Néanmoins, il convient de souligner notre incapacité à être dangereux dans les vingt derniers mètres.

En deuxième mi-temps, nous boirons la tasse jusqu’au bout. Nous encaissons un troisième but qui met en exergue notre pauvreté footballistique du jour.

Le jeu et les joueurs

Il s’agit à coup sûr de la plus mauvaise prestation de la saison. Les explications ne manquent pas mais je ne les étayerai pas en cet endroit. Il faut pour autant préparer les prochaines échéances, et je vous invite dès mardi à reprendre le chemin de l’entraînement.

Bonne journée

une-poincare

0 comments on “Deux défaites : l’une imméritée, l’autre logique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :