Championnat Compte-rendus

La réserve en « mode remontada » et la première manque de kérosène ! 🛬

Equipe première

Réception d’Air France à Lenglen ce samedi 16 mars 2019 pour l’Apsap. Après que la réserve eut montré l’exemple en lever de rideau ( victoire 5-3 ), place à l’équipe première avec la composition suivante :

Pedro – NicoB – Steven – Adrien – NicoZ- Jimmy- Gilles – Quentin – Émile – Luis et Ismael. Sur le banc : Philippe et Christopher.

Première mi-temps :

Nous entamons le match en investissant le camp adverse en bénéficiant d’un allié précieux : un fort vent !

C’est donc l’Apsap qui se crée les meilleures situations. A la vingtième minute, Émile met le feu dans la défense d’Air France et sert Luis sur un plateau pour l’ouverture du score. 1-0 en notre faveur .

Cinq minutes plus tard, au plus fort de notre domination , NicoZ est touché au genou et doit sortir. Christopher entre en attaque , Quentin passe arrière droit et Nico à gauche.

Cette réorganisation n’entame pas notre enthousiasme puisque nous sommes à deux doigts de doubler la mise une nouvelle fois par Luis.

En face , Air France est acculé dans sa moitié de terrain. Seul l’excellent gardien adverse se distingue par son très bon jeu au pied en essayant de nous repousser dans notre camp.

A la mi-temps, nous avons le match en main. Gilles, averti , laisse sa place à Philippe.
Mais le staff insiste pour prendre en compte le vent qui sera en notre défaveur pour le deuxième acte. Pour ce faire, nous devons privilégier le jeu à terre.

Seconde période :

L’Apsap baisse clairement d’intensité dés l’entame, mais n’est pas inquiétée.
C’est même Luis qui manque le break en tirant de peu à côté suite à un contre rondement mené.

Petite cause, grands effets : le vent se met à souffler plus fort, les joueurs de l’Apsap baissent physiquement et Air France en profite pour enfin décoller .

En alternant le jeu long pour pilonner notre arrière garde ou en jouant court pour user nos joueurs, nos adversaires vont renverser le match.

A l’heure de jeu, une frappe repoussée par Pedro revient dans les pieds de l’avant centre qui égalise .

Dix minutes plus tard, le 10 adverse double la mise d’une tête lobée sur un coup franc bien tiré.

L’Apsap est sonné et n’a pas les ressources physiques pour réagir.

Nous boirons le calice jusqu’à la lie lorsque qu’Air France clôturera la marque 3-1 sur une belle action en contre à dix minutes de la fin.

Au coup de sifflet final, la déception est de mise .

Le jeu et les joueurs :

Après 45 bonnes premières minutes , nos joueurs ont baissé physiquement en seconde période. Certains faits de jeu ( blessures, réorganisation ) n’ont également pas aidé.
Mais nos joueurs n’ont pas su prendre en considération une donnée essentielle sur ce match : le vent qui a joué un rôle important.
Plutôt que privilégier le jeu court pour éviter de s’exposer à Eole, nous avons systématiquement joué long et eu un déchet technique important .
En face, Air France n’avait aucune peine pour récupérer le ballon et, après avoir fait le dos rond en première période, a pu déployer du jeu et renverser la vapeur.

L’homme du match : le gardien adverse .
Gardien historique d’Air France , ce joueur a eu un rôle essentiel dans le match, notamment grâce à son superbe jeu au pied. En première période, il a repoussé nos assauts à grands coups de botte. En seconde période, il a pilonné notre défense. Il s’est également montré sûr dans ses prises de balle et toujours bien placé .

Honorable mention : Steven.

Un match très solide de notre roc qui a fait parlé sa puissance et son calme.

Bilan et perspectives :

classement_1
7ème au classement, l’Apsap est à sa place. Il faut travailler (physiquement), progresser (techniquement) et écouter (les coachs).


Equipe réserve

Beaucoup, beaucoup trop de joueurs en retard, ce qui complique l’organisation et handicape la préparation d’avant match.

L’organisation du jour 4-3-3.
La compo : Yanko – Fabrice – Samir – Mobi – Padraic – Charles.Z – Erick – Demba – Augustine – Julien – Rachid. Sur le banc : Moustapha – Balfa – Ousmane.

Première période

Dès le début du match, sans être brillant dans le jeu, et contre le vent, nous nous procurons de nombreuses occasions franches que nous ne parvenons pas à convertir. Augustine touche la barre à bout portant. S’en suivent, diverses frappes non-cadrées ou pas assez puissantes. Le goal adverse est en confiance.

A la 13ème minute, Mobido, lancé dans la profondeur se fait violemment percuter dans la surface par le défenseur central adverse qui s’est totalement désintéressé du ballon. C’est un attentat mais l’arbitre ne siffle rien au prétexte de l’avantage. Aberrant…

S’en suivent 20 min de turbulence ou nous allons multiplier les erreurs, les mauvais placements au milieu, les mésententes en défense centrale, les erreurs d’appréciations de notre goal. Nous encaissons 3 buts. Le crash est proche.
Le 9 adverse se promène et fait ce qu’il veut.

Mobi non-remis de son choc doit laisser sa place à Moustapha.

Julien dans des situations compliqués, entourés d’une forêts de joueurs ne parvient pas à trouver la mire.

A la 44ème minutes, l’arbitre nous accorde un penalty sur une faute moins évidente. Fabrice transforme. 1-3. L’espoir renaît.

Demba a ensuite l’occasion de réduire le score mais n’ajuste pas le goal alors que le but est grand ouvert.

A la mi-temps, malgré le score, les difficultés à poser le jeu et le manque réalisme face au but, l’espoir demeure de revenir dans ce match. Erick passe latéral droit,  Moustapha passe au milieu et Balfa fait son entrée à la place de Rachid. Il est demandé à Samir de prendre le 9 en individuel. On conserve le 4-3-3

Seconde période

Le replacement de Moustapha apporte de la stabilité au milieu et d’avantage de qualité dans la construction. L’équipe va beaucoup mieux, construit du jeu et va de l’avant.

Balfa en mode mach 1 est dangereux sur chacune de ses prises de balle et réduit le score 2-3.

Charles, par son engagement gagne les duels mais frôle à deux reprises le deuxième jaune mais ça passe…

Julien égalise 3-3.

Sauf sur quelques dégagements lointain de leur gardien, AIR France face au vent, manque de kérosène, n’arrive plus à décoller vers notre but et restera clouer sur le tarmac de Suzanne Lenglen.

Ousmane fait une bonne rentrée et Augustine (X2) porte le score à 5-3

Le jeu et les joueurs :
Une première mi-temps apathique à oublier. L’APSAP s’est fait peur face à une équipe d’Air France vieillissante.

Peut-être quelques erreurs dans le plan de vol et la composition de départ compte tenu de l’effectif du jour disponible. Il faudra analyser la boite noire !

Mené 0-3, nous l’emportons au final 3-5.  C’est une remontada !

L’homme du match : Moustapha
Son entrée à la 35ème a changé le visage de l’Apsap et la physionomie du match.
Ses qualités à la récupération et à la construction ont été précieuses pour renverser ce match très mal engagé.

Honorable mention : Balfa
De l’engagement, de la vitesse et du jeu collectif. Il a pris l’ascendant sur son défenseur et as mis le feu sur son côté. Son but nous permet de revenir dans la partie et d’y croire.

Mention spéciale : Antoine
Merci de s’être proposer pour faire l’arbitre assistant.

Bilan et perspectives :

6 victoires consécutives. Meilleur attaque, meilleur défense.
Deuxième au classement à deux points du leader.

classement

Il reste 5 matchs à jouer avant la fin du championnat :

  • 30 mars : déplacement chez ASPTT EVRY
  • 13 avril : réception d’Emile Roux
  • 11 mai : déplacement chez Rectorat AS
  • 18 mai : réception de aéroport Orly AS
  • 1er juin : déplacement chez SCPO

Nous avons notre destin entre les mains pour aller au bout et gagner ce championnat des réserves qui sera le dernier de l’histoire du foot Entreprise

20190316_130908
La famille Brière.
a78c3f6b-aa89-4a41-bdc1-755a5faf979f
3 semaines d’immobilisation pour Mobi !

0 comments on “La réserve en « mode remontada » et la première manque de kérosène ! 🛬

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :