Championnat Compte-rendus

Deux matchs nuls amers

Le weekend dernier, l’APSAP se déplaçait chez ASPTT Evry pour le compte de la 14e journée.

Equipe première

Déplacement compliqué pour la première de l’Apsap chez l’Asptt Evry, une belle équipe qui occupe la quatrième place du groupe. En ce samedi 30 mars 2019, nous sommes reçus sur un très beau synthétique, et non l’habituelle surface du stade emblématique de nos adversaires dont on ne sait quel est le revêtement ( caillou , sable , béton ? ) .

L’équipe au coup d’envoi :

Yanko – Demba – NicoZ – Vincent – Thomas – Gilles – Jimmy – Luis- Louis – Anthony – Sékou. Sur le banc : Julien et Philippe .

Première période :

Le match commence sur un faux rythme. Aucune des deux équipes n’ose se livrer.
Néanmoins, Evry occupe notre camp mais ne se montre guère dangereux face à notre défense bien organisée.

De notre côté, nous affichons un déchet technique rédhibitoire qui nous empêche de développer du jeu.

Evry œuvre sur coup de pied arrêté, et trouve la barre sur un mauvais dégagement de notre défense.

Le reste du temps, Yanko se montre intraitable pour son premier match dans l’équipe fanion.

Le match s’anime à la trentième minute de jeu. Sur une action bien menée par notre attaque, Luis adresse une superbe frappe détournée en corner par l’excellent portier d’Evry.

Nous nous décidons à occuper le camps adverse pour nous montrer à nouveau dangereux, mais une nouvelle fois , nous butons sur le gardien d’Evry.

Les adversaires répliquent par un coup franc tiré en deux temps : un missile est adressé dans nos cages, mais Yanko le repousse d’un réflexe étonnant .

A la pause, tout reste à faire et nous demandons à nos joueurs d’accélérer les transmissions pour mettre du rythme dans le match.

Deuxième mi-temps :

Consignes écoutées, nous investissons le camp adverse. Nous développons enfin du jeu et Evry souffre face à notre système qui ballade son collectif. La rentrée du Julien apporte encore plus de punch et nous nous montrons très présents dans les duels.

Mais nous manquons de précision dans le dernier geste une fois arrivés dans les 30 mètres d’Evry.

Nous devions notamment ouvrir la marque suite à deux énormes cafouillages dans les six mètres d’Evry. De plus, suite à un beau mouvement , nous nous voyons refuser un but pour un hors jeu peu évident. Dommage…

Evry a peu d’occasions et sur ses rares incursions , Yanko se montre imbattable.

Le match prend fin sur ce score nul et vierge et la déception est palpable dans les vestiaires de l’Apsap. Il y avait vraiment un coup à faire ce samedi …

Le jeu et les joueurs :

Une équipe de l’Apsap bien organisée, qui a bien défendu et a eu la main mise sur le match, surtout en deuxième mi-temps.

Mais nous avons manqué de précision pour concrétiser, que ce soit dans les transmissions ou le dernier geste .

Un domaine où notre équipe doit progresser.

L’homme du match : Yanko .

Il devait pallier l’absence de Pedro et semblait quelque peu inhibé avant la rencontre.
Mais mis en confiance par le staff , il a sorti un gros match. Intraitable dans les sorties aériennes, fort sur sa ligne, puissant dans ses dégagements, il a montré qu’il avait le niveau . He got game !!!

Honorable mention : Vincent .

Quelques déchets dans la relance, mais il a annihilé toutes les velléités offensives d’Evry.

Bilan et perspectives :

Pas de match samedi prochain, mais des entraînements pour travailler et progresser : le chantier est important.


Equipe réserve

L’équipe au coup d’envoi :

Mathieu.B, Fab, Steven, Samir, Djibril, Charles.Z, Mathieu.C, Moustapha,
Alexandre, Dominique, Christopher. Sur le banc : Kuider, Cameron et Joachim.

20190330_131051

Première période :

Le jeu commence doucement. Les deux équipes s’observent. Après quelques minutes l’APSAP met clairement le pied sur le ballon et prend la direction des opérations.

A la 9ème minute, suite à une séquence sur le côté droit, Samir s’illustre avec une frappe enroulée qui trouve l’équerre et rebondit quelques centimètres devant la ligne de but.

L’APSAP construit calmement et déploie du jeu.
La relation entre la défense et le milieu de terrain est bonne mais nos attaquants tardent dans leurs appels pour offrir la bonne solution. PTT Evry court après la balle mais reste organisé et groupé.

Par leur vitesse, nos attaquants ouvrent des brèches mais échouent dans le dernier geste et font briller le goal adverse.

Evry procède principalement en contre et se procure à la 30ème minute une occasion franche, la frappe à ras terre passe de peu à côté de la cage gardé par Mathieu.B

Juste avant la mi-temps, sur un centre de Djibril, Dominique a de nouveau l’occasion d’ouvrir le score de la tête, la détente est bonne, le but s’annonce magnifique mais la balle lui file sous le nez….

0-0 A la pause. Malgré une très forte possession de balle, des circuits, des duels gagnés, et des occasions, tout reste à faire.

Deuxième mi-temps :
Elle reprend de la même manière. L’APSAP fait le jeu. Evry subit, plie mais ne rompt pas.
La rentrée des remplaçants (Kuider et Cameron) ne change pas le court du jeu et les occasions de buts se font plus rares.

Nous sommes en échec. A 15 minutes de la fin, le dernier Joker est abattu. Joachim prend la place de Mathieu.B dans les cages.

Notre jeune goleador aura bien la balle de la délivrance au bout du pied mais le gardien adverse se couche bien pour capter sa frappe enroulée.

En fin de match, l’Apsap s’impatiente, se découvre, et concède des occasions notamment sur coup de pied arrêtés. L’adversaire y croit et manque d’arracher la victoire dans les derniers instants.

L’homme du match : Samir
Sa prestation la plus aboutie avec l’équipe. Des duels gagnés, du jeu collectif et un apport offensif sur son côté droit 👍

Honorable mention : Mathieu.C
A bien orienté et distribué le jeux depuis notre base arrière. Quelques ouvertures lumineuses de grande classe 😎

Mention spectaculaire : Fabrice
Des interventions et des tacles salvateurs. Le coup du Sombrero … en position de dernier défenseur 🤫

Bilan et perspectives :
Fin de série après 5 victoires consécutives en championnat.
De son côté Emile Roux a gagné 3-0 contre Air France et SCPO est allé s’imposer 1-2 chez Champigny.

Il reste 4 matchs et 12 points à prendre. C’est toujours jouable à la première condition de battre Emile Roux le 13 avril prochain au stade Suzanne Lenglen.

screencapture-paris-idf-fff-fr-competitions-2019-04-02-14_02_40.png

0 comments on “Deux matchs nuls amers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :