Compte-rendus

😑 Difficile de commencer plus mal !

Déplacement sur le large terrain d’Aéroport Charles de Gaulle.
Lors de la dernière opposition entre les clubs, il y a deux ans en Coupe, la réserve de l’Apsap s’était incliner au péno 10-9, contre l’équipe 1 de Aéroport CDC…

Equipe R2 РD̩faite 2-0

D̩faite 2 Р0

Compo : Fifi, Nicolas B., Momo, Vincent, Gilles, Antoine, Demba, Mohamed, Anthony et Louis.

Sur le banc : Adrien et Alex.

Première mi-temps :

Bien positionnés, nous faisons une belle entame de match. Bien en place, solidaires, nous contenons sans mal notre adversaire. Notre utilisation de la balle est bonne. Il ne manque que le bon ajustement dans la dernière passe pour faire la différence.
Notre adversaire s’illustrera en fin de la première période grâce à un penalty généreusement accordé par Monsieur l’arbitre. Heureusement, celui-ci est manqué par un joueur adverse.

Mi-temps :

Les consignes consistent à poursuivre les efforts effectués en première période en y ajoutant davantage de précision dans les derniers mètres et de concrétiser nos opportunités.

Seconde mi-temps :

Cette période démarre sur le même registre que la première. Les rentrées d’Adrien et d’Alexandre conjugués avec un changement tactique portent ses fruits. Pendant dix minutes, nous prenons d’assaut le camp adverse. Il n’y a plus qu’une équipe sur le terrain. Cette domination nous permet d’obtenir trois occasions franches. La première survient suite à un déboulé d’Anthony qui centre au premier pour Louis. Ce dernier trop pressé alors qu’il avait le temps, manque le cadre avec sa frappe du plat du pied gauche (parlez-lui, dîtes-lui « seul »).

La seconde, Anthony se la procure tout seul. Il s’infiltre entre deux adversaires côté gauche et tente sa chance avec une frappe sur la gauche du gardien. Ce dernier se détend et concède un corner qui ne donnera rien. Il y avait certainement mieux à faire avec Mohamed et Louis seuls face au but (parlez-lui, il n’est pas sourd. Anthony, quant à lui, doit lever davantage la tête).

La troisième concerne encore Anthony bien servi plein axe. Seul face au but, il écrase sa frappe qui échoit tout doucement dans les bras du portier d’ADP (muscle ta guibolle wesh). Ces occasions vendangées sonnent le glas de l’APSAP.

ADP reprend du poil de la bête et s’essaie à plusieurs reprises d’ouvrir la marque notamment sur coup de pieds arrêtés.

Sur un débordement sur notre gauche, un centre bien dosé est coupé de la tête par l’attaquant adverse. Celle-ci prend la direction de la lucarne (0 – 1).

Il reste moins de dix minutes lorsque l’on encaisse ce but. Nous jetons toutes nos forces dans la bataille. Anthony, encore lui, est servi plein axe. Fauché, l’arbitre siffle logiquement penalty.

Mohamed s’élance pour le tirer. Il tire, non, il fait une gentil passe au gardien (wesh trop sympa Mohamed).

Notre chance est passée. Nous obtenons deux coups francs avant le terme du match. Le premier n’est pas cadré. Le deuxième est mal joué, et abouti au deuxième but adverse à l’issue d’un contre (0 – 2). Fin du match.

Le jeu et les joueurs :

Que c’est mal payé à la vue du match et des efforts effectués. Nous pouvons être déçus du résultat. Cette équipe était à notre portée. Sur leur  but, il n’y a rien à faire. Par contre sur nos occasions et sur le penalty, il faut tout mieux faire. Je vous félicite tout de même pour l’engagement et le sérieux de votre partie. Il reste des efforts à fournir dans la préparation des matchs ainsi que dans la finition.

Equipe R3 РD̩faite 8-1!

20190914_132814 (1).jpg

Compo : Julien.D, Fabrice, Samir, Nico.Z, Jesus, Menouer, Charles, Kaba, Remy, Augustine, Mathieu. Sur le banc : Ousmane, Isaac et Joachim.

Inutile d’épiloguer sur cette défaite historique et humiliante qui restera dans les annales sombres de l’APSAP. A ma connaissance la plus lourde défaite jamais encaissée.
Le résumé va être bref.

Une première mi-temps où l’on donne 3 buts cadeaux et où l’on perd notre gardien sur blessure (commotion cérébrale – emmené par les pompiers). Un début de deuxième mi-temps où l’on a essayé durant 10 min de s’appliquer et de jouer au foot. Et puis, l’écroulement avec un quatrième buts encaissés synonyme de découragement et d’abandon collectif.

Le jeux, les joueurs

Nous sommes tombé sur une bonne équipe, bien en place et nous avons manqué de tous les ingrédients pour espérer rivaliser. Un dispositif pas respecté et certainement peu adapté à l’effectif et au capacité de l’équipe du jour. Des lacunes dans le positionnement et le repli défensif, un manque criant de condition physique, d’intensité, d’agressivité, des erreurs, une pluie de cadeaux, un blessé, peu d’envie et puis une démotivation collective totale passée le coup de massue du 4-0.

Seul 2 ou 3 joueurs étaient aujourd’hui au niveau de l’adversaire. Le foot se joue à 11.

Bilan et perspective

Vous aurez, mal à tête en lisant ce résumé mais j’espère que ça réveillera l’orgueil de chacun. Plus JAMAIS ça…

Chacun doit se remettre en question et revenir à l’entrainement avec humilité, la volonté de progresser, de se dépasser et apporter ce qu’il peut au collectif.

La seule bonne nouvelle de cette journée est le changement de règlement mis en place par la ligue cette saison : les remplacements peuvent désormais se faire à volonté durant tout le match. Cette une bonne nouvelle qui favorise la convivialité, le jeux et qui permettra de mieux partager le temps de jeu entre les 14 joueurs convoqués à chaque match.

Prochain match samedi prochain au stade Suzanne pour affronter à domicile New Team Vincennes.

A mardi

0 comments on “😑 Difficile de commencer plus mal !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :