Championnat Compte-rendus

Çà commence mal en R3 !

APSAP VS Sporting Paris

Equipe R3 : défaite 1-3 contre le Sporting de Paris

Reprise et 1ère journée du championnat, l’Apsap affronte un adversaire inconnu issu du critérium du samedi : le Sporting club de Paris, le club avec le plus beau palmarès du futsal français qui présentent également une équipe senior en foot à 11. Celle que nous affrontons aujourd’hui.

La composition au coup d’envoi : Dylan, Fabrice, Kevin, Isaac, Nico.Z, Antoine, Olivier, Mohamed, Remy, Dominique, Mathieu. Sur le banc, Charle, Kemo et Christopher.

Première mi-temps

Début de match compliqué, le Sporting de Paris déploie rapidement son jeu dans notre camp et on sent que l’après-midi ne va être facile. L’Apsap parvient néanmoins, contre le cours du jeu, à ouvrir le score sur un but du matador Mathieu, plus jeune joueur du club. 1-0.

Réjouissance de courte durée. Sur un corner très lointain au deuxième poteau, nos joueurs ne vont pas au duel, la balle est remise de la tête dans le paquet et arrive sur un adversaire esseulé à 2 mètres du but qui ajuste sa tête. Le hors-jeu est couvert. 1-1.

Les milieux adverses très mobiles trouvent facilement des combinaisons qui amènent le surnombre, nos milieux latéraux sont mals positionnés, ne défendent pas assez et pas assez combatifs. Les véloces attaquants adverses font souffrir nos arrières latéraux en remportant beaucoup trop de duels. Nous courrons après la balle, les situations chaudes se succèdent sur notre but. Fabrice multiplie les sauvetages. Sous la pression, Olivier passe quasiment en défense centrale. Antoine doit s’employer à couvrir une trop grande surface sur le côté gauche. Et face à la difficulté croissante, la parlotte s’invite dans nos rangs…

L’Apsap reste néanmoins dangereux en contre. Dominique ouvre des brèches et sur l’une d’elles, balance un centre tendu au deuxième poteau, Mathieu se jette et rate de peu. Dommage…

Mi-temps : le doute plane dans les esprits, si nous continuons à nous désolidariser de la sorte et perdre les duels sur les côtés, la défaite est assurée.

Deuxième mi-temps

L’Apsap retrouve progressivement un peu plus de contrôle sur ce match et joue plus haut mais malheureusement, suite à une erreur d’alignement, l’attaquant adverse, tout heureux, s’en va marqué. 2-1. S’en suive 20 minutes ou l’Apsap semble déjà résigner à perdre ce match. Quelques unes de nos percées offensives laissent tout de même entrevoir un peu d’espoir. Un sursaut est possible. Mais suite à une relance hasardeuse, l’attaquant adverse élimine à nouveau notre arrière et marque d’une belle demi-volée. C’est le coup de massue. Drapeau blanc. Dylan nous sauvera même du 1-4. Action sur laquelle la quasi intégralité de l’équipe marche et abandonne la défense !

Le jeu, les joueurs.

Face à une belle équipe du Sporting de Paris composés de quelques très bon joueurs, l’Apsap à connu énormément de difficultés à exister dans le jeu et les duels. Procédant principalement par contre rapide.

L’organisation 4 4 2 à plat à volée en éclat pour se transformer en une sorte de 4 2 4 bâtard. La relation entre nos latéraux et les milieux devant eux a été inexistante. Combien de passe durant le match ? Très très peu…

Et pourtant… Et pourtant même dominé, les attaquants de l’Apsap se sont créés autant de situations devant le but que son adversaire du jour. Le problème. Il faut arrêter d’envoyer des scuds, c’est à dire des centres quasiment inattrapables à nos attaquants. Il faut plus de lucidité et de qualité dans cette dernière passe. Je pense tout particulièrement à ce centre de Christopher sur lequel Mathieu, plein de hargne, est obligé de totalement se jeter pour espérer marquer et au final se blesse en heurtant le poteau… Sur cette action, la défense adverse est complètement au abois, la différence est largement faite, une petit centre à terre ou une passe en retrait sur Antoine, aurait permis de fusiller le goal sur le reculoir. C’est un exemple parmi d’autres…

Bilan et perspectives :

On commence le championnat par une vilaine défaite. Trop de défaillances individuelles et pas assez de volonté collective. Quand on a pas la qualité pour l’emporter, il faut savoir mettre d’autres ingrédients : la cohésion, l’envie et la combativité. L’APSAP n’a rien montré de tout ça aujourd’hui.

Ce que l’on a vu du bord de la touche, c’est une équipe émoussée qui à la 60ème minutes semblait déjà résigner à perdre le match ! On en rediscutera cette semaine…

Samedi prochain, déplacement à Choisy leroi pour affronter l’Apsap Mondor.

0 comments on “Çà commence mal en R3 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :