Championnat Compte-rendus

Une victoire en trompe l’œil

Samedi 26 septembre, l’Apsap se déplaçait chez les Communaux de Maisons-Alfort pour le compte de la seconde journée de championnat de R1.

Communaux Maisons-Alfort vs Apsap : victoire 3 – 1

Pour cette 2e journée de championnat, nous retrouvions un adversaire habitué aux joutes du championnat R1 entreprise.

L’équipe pour ce choc était disposée de la manière suivante :
Michel, Vincent, Kaba, Mohamed E., Thomas, Gilles, Quentin, Mohamed C., Nicolas, Louis et Julien.
Sur le banc prenait place : Emile, Samy et Mathieu.

1ère mi-temps

Le début du match est à sens unique. Notre adversaire impose son jeu et son impact physique. Nous peinons à sortir de notre camp et à effectuer plus de deux passes d’affilées. La pression adverse est palpable depuis le banc de touche. Nous subissons leur jeu. Nos rares incursions dans leur moitié de terrain se font de façon trop imprécises (qualité des transmissions et rapidité dans la prise de décision). La sentence tombe peu avant la demi-heure de jeu lorsqu’un long dégagement parvient à retomber devant notre surface sans que l’un des nôtres intervienne.
Encore une fois le temps d’avance (portion de temps entre le moment où un joueur peut faire quelque chose – une passe, un drible, une frappe… – et l’intervention d’un adversaire), est perdu faute de prise de décision rapide, en l’occurrence de dégager le ballon à ce moment précis. Au lieu de cela, l’adversaire récupère le ballon et profite de notre passivité pour ouvrir le score (0 – 1).

Des changements sont vite opérés pour sortir l’équipe de son apathie. Emile, Mathieu et Samy rentrent en jeu afin d’apporter de l’énergie et de la stabilité à l’équipe.

La fin de la mi-temps se conclue plus tranquillement face à une équipe désormais à 10.

2e mi-temps

La seconde mi-temps s’engage de meilleure manière. En supériorité numérique, nous parvenons à poser notre jeu et placer des actions précises.
Bien en place, usant de transmissions assurées et de déplacements collectifs bien sentis, nous parvenons à nous créer des occasions. Sur l’une d’elles, suite à une action bien menée, Samy conclut d’une frappe croisée pour égaliser (1 –  1).
Libérés, nous poursuivons nos efforts. Notre adversaire, à 10, plonge physiquement, sur un terrain très large dans lequel les efforts en infériorité numérique se paient comptant.

Notre emprise sur le match se traduit par une tête victorieuse de Vincent suite à un corner bien exécuté (2 – 1).

L’équipe, désormais en tête au tableau d’affichage, s’évertue à ne pas céder sur les quelques incursions adverses. Elle porte même l’estocade sur une récupération de Samy dans les pieds du gardien de but, mal sorti de sa surface. Notre attaquant parvient à glisser une offrande à Mathieu qui ne se fait pas prier pour catapulter le cuir au fond des filets aux six mètres adverses (3- 1).

La fin du match aurait pu voir le doublé de Samy qui butera sur le portier des Communaux suite à une belle action collective.

Monsieur l’arbitre conclut la rencontre sur ce score.

Les joueurs

Homme du match : Samy
Grosse rentrée de notre attaquant. Présent à tous les entraînements depuis la reprise, notre attaquant a su mettre de côté sa frustration de ne pas avoir démarré la rencontre. Résultat : 1 but, 1 passe décisive.
Samy est l’incarnation de l’adage suivant : « je subie sans broncher, je continue à travailler, je fais changer d’avis à propos de mon sort et je réussis à retourner la situation à mon avantage ».
Si cette attitude était aussi contagieuse que la Covid-19, je vous assure que l’équipe aurait un autre visage.

Mention particulière : Emile
Son entrée a été décisive. Monsieur Emile a mis de suite de l’impact dans l’entrejeu. Sa qualité de passe a également contribué à remettre l’Apsap sur les rails. Le changement opéré ce samedi, personne ne l’incarne mieux que lui, que ce soit sur le terrain ou dans le vestiaire. L’Apsap s’est peut être trouvée un patron. Pour clore le débat en la matière, il ne manque que la régularité aux entraînements (mardi).

Le jeu

Que ce fut laborieux ! Une première période insipide, loin des standards requis pour évoluer en R1. Nous avons été incapables de réagir face à la précision, à l’impact adverse.
Il aura fallu faire face à une équipe amoindrie pour se rassurer, se réorganiser et réussir à l’emporter. C’était un moindre mal face à une équipe remaniée, loin de la qualité affichée lors de ses glorieuses épopées.

Malgré tout, l’essentiel a été atteint : la victoire. Retenons la belle réaction de la seconde période. Appuyons nous là-dessus pour construire les victoires de demain qui nécessiteront les ingrédients qui ont manqué en première période.
Pour ce faire, nous devons travailler, écouter, se remettre en question et surtout éviter de palabrer.

Samedi prochain, place à la Coupe de France contre Expograph qui constitue encore un palier supplémentaire dans la hiérarchie de la division R1.

A mardi : nombreux et motivés !

0 comments on “Une victoire en trompe l’œil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :