Compte-rendus Coupe

Coupe de Paris, pas de miracle !

Déplacement à Chatenay Malabry pour affronter l’équipe fanion R1 de Pitray Olier au 1er tour de la coupe de Paris Ile de France. L’équipe 2 de l’Apsap est outsider et n’ a strictement rien à perdre face à un adversaire évoluant deux divisions au dessus. Un résultat ferait figure d’exploit.

La composition au coup d’envoi : Dylan, Antoine, Vincent, Isaac, kevin, Gille, Roman, Charles, Remy, Mathieu, Christopher. Sur le banc : Ahmed, Dominique et Kemo.

Du fait certainement d’une mauvaise gestion d’avant match du club recevant vis à vis de la ligue de Paris Ile de France :
– Un doute plane sur l’horaire officielle de la rencontre (non-indiqué sur Footclub)
– Pas d’arbitre officiel désigné et c’est donc malheureusement un dirigeant bénévole Pitray Olier qui doit officier. C’est le règlement.

Première mi-temps

L’adversaire impose rapidement sa domination sur le jeux et se montre particulièrement dangereux sur corner.

Fait de jeu à la 15ème minute. Le 9 adverse, échaudé par quelques caresses du à son rang, prémédite, se place dans notre surface, recule en arrière, bouscule volontairement, place un coup de coude dans le thorax de l’un de nos joueurs et tente ensuite d’assener un coup au visage. Déclenchement naturelle d’une échauffourée. Nous obtenons une simple faute (l’arbitre bénévole a bien vu mais n’ose pas sanctionner et exclure) pour cette acte de brutalité volontaire qui vaut d’après l’article 11 du règlement disciplinaire une exclusion direct et 6 matchs de suspension. S’en suit naturellement un jeu plus rude dans lequel Gilou s’illustre.

Nos situations offensives sont rares mais sur l’une d’elle, nous touchons la barre. Ca chauffe sur notre but mais nous tenons. Un but est refusé à Pitray Olier pour une situation de hors-jeu.

Nous laissons néanmoins trop d’espaces sur les côtés face à cette équipe composée de joueurs très mobiles et cela va nous être fatal. Juste avant la mi-temps, nous laissons un joueur adverse esseulé adresser trop tranquillement un centre. Ce dernier est repoussé par notre défense mais retombe dans les pieds du fameux 9 adverse qui marque de demi volée. 1-0.

Mi-temps : nous perdons seulement 1-0. Il faut continuer à résister, faire les efforts et y croire. Même si les occasions sont rares, nous en aurons forcement quelques opportunités.

Deuxième mi-temps

Quelques minutes après la reprise, coup franc paraissant relativement anodin car assez éloigné. Le tireur décoche une magnifique frappe puissante et à ras terre à côté du poteau. Notre mûr était mal placé et ne bouchait pas l’angle. 2-0.

Nous ne nous décourageons pas et Dominique parvient à marquer sur une action individuelle, ce qui relance les espoirs de l’APSAP. 2-1

S’en suit notre temps fort de la rencontre d’une quinzaine de minutes durant lesquelles, nous jouons plus haut et nous nous procurons des situations offensives intéressantes. A ce moment de la partie l’adversaire commence à douter et nous y croyons tous mais nous ne parvenons malheureusement pas à égaliser.

Ce temps fort se solde au final sur une offrande de notre part. L’attaquant adverse est tout heureux de recevoir plein axe notre jolie cadeau et crucifie Dylan. 1-3.

Nous explosons dans les 10 dernières minutes du match où suite à une série d’ erreurs individuelles, nous encaissons 3 buts supplémentaires en quelques minutes. Score final 6-1.

Le jeu, les joueurs

Malgré au final, un score très large, je trouve que nous avons fait bonne figure durant 70/75 minutes face à une équipe supérieure de 2 divisions. Dommage d’avoir céder dans les largesses lors du dernier quart d’heure. Trop d’erreurs individuelles qui amènent les cadeaux à l’adversaire.

Rien à dire sur la mentalité. Je pense qu’avec cet état esprit, nous allons très prochainement renoué avec la victoire.

Je remercie les joueurs d’avoir su garder leur sang froid en première mi-temps afin que le match ne dégénère pas en champ de bataille.

Bilan et perspectives

Retour au championnat samedi prochain, avec un déplacement au parc du Tremblay pour y affronter US Metro Paris Nord. La victoire y sera cette fois impérative au risque de se faire décrocher en championnat.

0 comments on “Coupe de Paris, pas de miracle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :