Championnat Compte-rendus

Se faire corriger devient une habitude !

Ce samedi 19 mars 2022, l’Apsap recevait la meilleure équipe du groupe à Lenglen : ROISSY FIT CARE.



L’équipe , compte tenu ( une nouvelle fois ) des retards était la suivante :

Dylan – Rémy – Kaba – Teddy – Benjamin – Samy – Jimmy – Mohamed – Anthony – Louis et Matthieu.
Sur le banc : Emile – Sekou et Oumar.

Première période :

L’entame du match de l’Apsap est bonne mais est plombée par une perte de balle plein axe.
Le numéro 9 adverse n’en demandait pas tant , s’échappe seul et va ouvrir le score en battant Dylan.
Dix minutes plus tard, ce même numéro 9 passe en revue toute notre défense au petit trot et double la mise.
A 2-0 en notre défaveur, Matthieu se révolte et réduit le score d’une frappe croisée sur un ballon mal repoussé par l’arrière garde adverse.
Il obtient ensuite un pénalty transformé par Sékou.

Score 2-2 à la pause, nous sommes toujours dans le match.
Nous demandons à nos joueurs de poursuivre les efforts.

Seconde période :

Visiblement tancés par leur coach à la mi-temps, les joueurs de Roissy vont accélérer et plier le match en cinq minutes.

46 ème minute  : le numéro 10 s’enfonce seul plein axe dans notre défense et trompe Dylan d’une frappe du pied gauche des 20 mètres à ras du montant.
47 ème minute :  coup franc plein axe pour Roissy, le stoppeur adverse sert le numéro 9 , libre de tout marquage , qui remise sur le 10 , lui aussi libre de tout marquage. Ce dernier
place une nouvelle frappe du gauche qui trompe Dylan.
49 ème minute : nouvelle relance plein axe de l’Apsap interceptée par le 9 de Roissy qui va battre Dylan.

A 5-2, le match est fini : commencent un long calvaire pour l’Apsap et un entrainement pour Roissy.

Nos adversaires vont marquer deux nouveaux buts dans notre défense gruyère :  l’un sur un enchaînement à une touche de balle bien exécuté, l’autre sur un raid solitaire du 11 adverse.
Jimmy, de retour après une longue blessure, nous gratifiera de sa « spéciale » ( accélération – frappe du droit croisée ) pour réduire le score à 7-3 en faveur de Roissy.

Le jeu et les joueurs :

Contre une équipe comme Roissy , composée de joueurs talentueux, physiques et préparés dans un collectif bien organisé, notre manque d’entraînement et
d’investissement est rédhibitoire. On ne peut pas lutter contre ce genre d’équipes si nous ne nous entraînons pas.
Pour la petite histoire, il manquait cinq titulaires chez nos adversaires.

Bilan et perspectives :

Il faut arrêter de se voiler la face : après cinq défaites de rang sur des scores très larges, l’APSAP est devenue une petite équipe qui devra lutter pour son maintien.
Il reste cinq journées , donc trois matchs contre des concurrents directs qui voudront aussi se sauver. Des matchs au couteaux en perspective ! !


0 comments on “Se faire corriger devient une habitude !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :