Compte-rendus Coupe

Deux visages pour une belle victoire

Samedi 23 avril, l’Apsap se déplaçait chez les Communaux de Maisons-Alfort lors d’un quart de final de coupe du Val-de-Marne.

Victoire 3 – 2

Compos : Dylan, Rémi, Adrien, Teddy, Benjamin, Emile, Sekou, Mohamed, Julien, Samy et Jimmy.

Dans les startings blocks : Mathieu Brière, Landing et Ismaël.

Première mi-temps

L’Apsap rentre parfaitement dans la rencontre en déployant un jeu simple et construit. Les premières occasions en notre faveur ne se font pas attendre. Sur l’une d’elles et une bonne incursion de Jimmy, ce dernier voit son tir repoussé par le portier adverse. Sekou, qui a bien suivi, marque avec une belle frappe croisée (1 – 0). Notre adversaire tente de nous surprendre avec de longs ballons. Peine perdue, notre arrière garde veille. Nous profitions de notre temps fort pour accentuer notre domination. Elle se matérialise avec un superbe enchaînement d’Adrien. Sur un corner dégagé par notre adversaire, notre capitaine récupère le cuir avec un superbe contrôle aérien du pied puis enchaîne avec une frappe demi-volée dans la lucarne adverse (2 – 0).
Nous regagnons le vestiaire avec cet avantage qui aurait mérité d’être plus conséquent à la vue de notre emprise sur le match.

Deuxième mi-temps

Disons le tout net, nous allons offrir un tout autre visage dans ce second acte. Les Communaux, qui ont procédé à quelques changements, mettent le pied sur le ballon. Nous n’arrivons plus à enchaîner les transmissions. Nos pertes de balle sont fréquentes. Joachim, qui officie au coaching, procède à de nombreux changements pour permettre à l’équipe et aux joueurs sortis de s’oxygéner.

En effet, cramés, dans le dur, les joueurs de l’Apsap doivent sortir le bleu de chauffe pour endiguer les attaques adverses. A force de subir, ce qui devait arriver arriva. Une faute, évitable, commise dans la surface, permet à nos adversaires de réduire le score avec un penalty bien transformé (2 – 1).
Les Communaux, galvanisés, poussent. Nous souffrons. Nous bénéficions de belles contre-attaques. Malheureusement, la fatigue, une dernière passe ou un mauvais choix nous empêchent de corser l’addition. Il aura fallu une chevauchée de Sekou, parti du milieu de terrain, pour s’en aller tromper le gardien d’une nouvelle frappe croisée (3 – 1).

Cette bouffée d’air au tableau d’affichage n’endigue pas pour autant le désir de nos opposants de revenir dans la partie. Sur un centre dans notre surface, nous concédons un but contre notre camps (3 – 2). La fin de match est irrespirable, tant sur le terrain qu’en tribune. Malgré la pression exercée, nous tenons le score jusqu’au terme de la partie.

Le jeu et les joueurs

Il y a eu clairement deux rencontres en une. Une première mi-temps maîtrisée dans laquelle le score aurait pu être beaucoup plus large en notre faveur.

La seconde, par contre, a mis en exergue nos lacunes actuelles, à savoir une condition physique précaire qui est corroboré par un manque d’investissement aux entraînements. Je le redis : la coupe est le moyen le plus rapide pour garnir l’armoire à trophées. Nous serions bien avisés de corriger cela avant la demi-finale.

Homme du match : Benjamin
Un des rares à tenir le rythme pendant toute la partie. Benjamin progresse et cela s’est vu dans la justesse de ces choix notamment en première période. En deuxième mi-temps, il a su se montrer solide durant la tempête.

Mention particulière : Samy

Je ne le ménage jamais. On peut dire que je lui en mets souvent plein « la gueule ». Samy a l’élégance de prendre sur lui et de ne rien lâcher. Ce samedi, il est crédité d’une première mi-temps de très belle facture. Ses choix de passes, sa disponibilité et sa relation avec Benjamin ont permis à l’équipe de se créer beaucoup de solution sur le côté. Une deuxième mi-temps plus compliqué à l’image de l’équipe.

Clin d’oeil : l’équipe

En règle générale, l’équipe a su se montrer solide pour conserver l’avantage acquis. Nous démontrons, malgré un déficit athlétique, une meilleure cohérence dans le jeu ainsi que sur le plan tactique. Néanmoins, pour revenir au niveau de l’automme, il faudra passer pour tous par la case du mardi.

Remerciements :

Je souhaitais aussi mettre en avant l’état d’esprit d’Adrien qui s’est mis en retrait en deuxième période afin qu’un copain puisse participer à la fête. Je tiens également à remercier Ismaël, toujours là prêt à rendre service, quelque soit le groupe (R1 ou R3). D’ailleurs, il a effectué une belle rentrée, toujours prompt à colmater les brèches ou à conserver le ballon dans le camps adverse.

Enfin, merci aux joueurs qui ont su temporiser une situation tendue après le match.

Bonne après-midi et à mardi.

0 comments on “Deux visages pour une belle victoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :